Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
La Momie (1932)
Exhumée et involontairement ressuscitée, la momie d'un prêtre égyptien tente de ramener sa bien-aimée et croit la voir en Helen Grosvenor, une jeune anglaise.

La Momie de Stephen Sommers avec Brendan Fraser est probablement, à l'heure actuelle, la version la plus connue des mésaventures du monstre Universal. Pas la plus récente mais qui se souvient de celle avec Tom Cruise à part pour se dire que tout de même, quel gâchis de moyens, alors qu'au moins, le film de 1999 tenait son rang de divertissement estival pop-corn en mode sous-Indiana Jones. Mais avant cela, il y a eu l’œuvre fondatrice, premier film de Karl Freund sorti en 1932 et il est amusant, en le découvrant après coup, de réaliser que le Sommers reprend pas mal d'éléments: le grand-prêtre Imhotep amoureux d'Anksunamun et momifié vivant, prenant une jeune femme pour sa réincarnation et cherchant à la sacrifier pour faire revenir son aimée tandis que des bonshommes s'agitent pour l'en empêcher. Le nom d'Ardath Bey est même utilisé même s'il n'y a pas de rapport avec le personnage incarné par Oded Fehr des années plus tard.

Évidemment, les moyens financiers et techniques ne sont pas du tous les mêmes et il ne faut pas s'attendre par exemple à de grandes chameauchées dans le désert. Bien que le film de Sommers proposait quelques passages horrifiques, l'aspect aventures exotiques était largement mis en avant, et la version des années 30, tournée en studio, ne réserve que quelques plans de temples et de sites de fouilles pour finalement se dérouler en grande partie en appartements, pour le dépaysement, on repassera, tout comme on repassera pour un héros charismatique tandis que Zita Johann n'est pas mauvaise mais n'exsude pas non plus un charme fou.

Heureusement, il y a Boris Karloff dans le rôle d'Imhotep, qui quand il ne porte pas de bandelettes ou son costume de créature de Frankenstein ressemble en fait à Jeremy Irons. Son maquillage une fois revenu à la vie est très réussi, avec une peau parcourue de fines rides régulières, qui échappent à un premier regard distrait mais le rendent étrange. C'est d'ailleurs une idée intéressante de cette version, la momie parvient presque, pendant un certain temps, à tromper son monde et se faire passer pour un être humain normal. Il y a également des scènes réussies, comme le réveil très efficace de la momie.

Néanmoins, même si c'est très joli à regarder (Karl Freund a été chef-op pour Murnau et Lang avant de s'exiler lui aussi à Hollywood, ça pose un CV), il manque au film la beauté plastique du Frankenstein de James Whale et malgré la courte durée, ce n'est pas spécialement trépidant, là-aussi pas à la hauteur des deux Whale que j'ai pu voir.

Bien qu'il ne soit pas la plus grande réussite du studio, le film reste intéressant à redécouvrir aujourd'hui surtout en prenant en compte qu'à l'époque de sa conception, la tombe de Toutankhamon n'avait pas été découverte depuis très longtemps et la "malédiction" autour était un sujet d'actualité, ce qui a aussi pu jouer sur l'appréciation des spectateurs d'alors.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 3 Mai 2020, 17:29bouillonnant dans le chaudron "Films".