Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Kingdom of Heaven, director's cut

Il est des versions longues, qui, bien que présentant quelques nouvelles scènes sympathiques, n'apportent pas grand chose aux versions sorties en salle. D'autres qui permettent d'enrichir un univers pour la grande satisfaction des fans, comblant quelques trous, mais là encore ne bouleversant pas fondamentalement la perception qu'on avait eu de la version courte. Dans le cas de Kingdom of Heaven, qui m'avait laissé un souvenir mitigé, les 3/4 d'heures supplémentaires en font presque un nouveau film, et inutile de le préciser, largement supérieur.

Le début en France est ainsi beaucoup plus développé, et sert particulièrement le personnage de Balian: il n'est plus le simple forgeron présenté sommairement en deux coups de marteaux sur une enclume. On apprend qu'il est également armurier et artificier, qu'il a déjà combattu pour le compte d'un seigneur, etc. De là à faire un chevalier, il y a une marge, mais on perd le côté "je maîtrise l'art de la guerre en 5 minutes". Du charisme pour Orlando Bloom n'a malheureusement pas été rajouté au montage, et il reste trop lisse pour son personnage torturé, mais au moins son rôle gagne en cohérence et il se révèle un peu plus crédible. Les liens entre les différents personnages, Balian, le vilain prêtre (qui est en fait son frère), Godefroy et le seigneur du château (qui est aussi le frère de Godefroy. Tous les hommes sont frères, on dirait) sont bien plus développés, ainsi que le desespoir du héros à la mort de sa femme. Après à peine un quart d'heure de film, on est pleinement rassuré sur la légitimité d'une version longue, qui n'est pas un coup commercial de plus.

S'ensuit un grand lot de séquences rajoutées, avec des dialogues rallongés, quand ceux de la version cinéma ne sont pas carrément modifiés. Les seconds rôles comme l'Hospitalier ou le fossoyeur du début sont plus mis en avant. On a également moins l'impression que Balian oublie sa femme après une petite prière sur le Golgotha.

Un autre personnage à bénéficier pleinement de cette version est Sibylle, qui n'est plus réduite à faire la belle plante aux airs mystérieux. La réintégration de son fils né d'un premier mariage, qui succèdera brièvement à Baudouin IV avant de présenter à son tour les symptômes de la lèpre, contribue à renforcer considérablement le personnage de la princesse, notamment dans le choix crucial qu'elle fait, permettant ainsi à Gui d'accéder au pouvoir. Ces scènes supplémentaires sont à la fois utiles et belles.

Hélas, il reste quelques scories: certains passages et lignes de dialogue ne m'ont pas plus emballés dans cette version que dans la précédente, notamment toute la séquence à Ibelin, à l'exception de la fresque sur le mur. Je trouve la fin, avec Balian et Sibylle retournant en France ensemble toujours aussi moyenne, et le duel rajouté entre Balian et Gui n'apporte strictement rien.

Mais ces réserves mises à part, Kingdom of Heaven, director'cut se révèle un vrai bon film, et non plus le métrage bancal dont on avait dû se contenter il y a deux ans.

potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 28 Février 2007, 09:43bouillonnant dans le chaudron "Films".


Ingrédients :

  silmaril666
silmaril666
28-02-07
à 23:04

Interessant

Pour être honnête j'ai cette fameuse version director's cut mais je n'ai jaùais eu le courage de la regarder, à part les scènes de mon très cher Hospitaler... miam lol
Mais je pense que je vais regarder si cela peut apporter quelque chose au film d'origine, qui n'était pas mal mais qui manquait d'un vrai acteur pour porter le film... je regarderais!

  viviani
viviani
28-02-07
à 23:52

Re: Interessant

Je n'est pas la version "director's cut", j'ai seulement la normale.
J'ai été vachement déçu par le film, et je pensais "Balian oublie sa femme", "il apprend a ce battre en 3minute chrono montre en main", enfin tous ce que tu as dit dans ton article. Par contre ça me donne envie de regardé ce director's cut, surtout si ça permet au personnage de Balian d'être un peu plus intéressant, et profond.

  Jika
Jika
01-03-07
à 04:30

Re: Re: Interessant

Mmmm... Je sais pas, j'ai tellement pas aimé le film que j'ai vraiment pas envie de l'acheter, même en Director's cut. Ce que j'ai le plus aimé avec le film, c'est la parodie que tu avais publié je sais plus quand ^^ Ca c'était une réussite !

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
01-03-07
à 14:19

Re: Re: Re: Interessant

Si tu n'as vraiment pas du tout aimé le film, je ne suis pas sûre qu'en effet, la version longue suffira à te convaincre. Mais disons que pour ceux qui comme moi, trouvais que la version ciné était très moyenne avec quand même d'excellents éléments qui arrivaient à émerger, le director's cut permet une véritable reévaluation.

Disons que ce n'est pas du tout comme la version longue de Gladiator, où les scènes rajoutées étaient bonnes mais n'ajoutaient absolument rien à ce qu'on avait pu voir en salle au niveau de l'intrigue, de la personnalité des personnages, etc.

La vache, je viens de voir sur IMDB que le gars jouant le prêtre du début et Michael Sheen qui faisait Tony Blair dans The Queen! Moi qui avait peur en le revoyant dans Blood Diamond de ne pas arriver à le dissocier du rôle de Blair, je suis rassurée...