Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Killing Bono
Dans les années 70, alors qu'il est encore au lycée à Dublin, Neil McCormick fonde un groupe de rock secondé par son frère Ivan. Les talents de guitariste d'Ivan ont intéressé un camarade de classe de Neil, Paul, qui se lance aussi dans le rock. Heureusement, Neil, convaincu de sa bonne étoile, a su empêcher Ivan de partir chez la concurrence. Hélas, alors que la carrière des frères McCormick peine à décoller, Paul, rebaptisé Bono, rencontre un franc succès.

Ce film de Nick Hamm s'inspire d'une histoire vraie, même s'il y a sans doute une bonne part de fiction pour les besoins du film. E, tout cas, on tient là une bonne grosse histoire de loser! Neil McCormick, joué par Ben Barnes qui trouve là l'occasion de montrer un côté un peu plus déjanté que ses rôles de jeunes premiers laissaient soupçonner (et il s'en tire très bien) n'est pas dépourvu de talents mais fait toujours les mauvais choix, et plusieurs fois la même erreur par orgueil mal placé, ne supportant pas qu'un de ses camarades de classe puisse se montrer plus chanceux que lui. Il y a un petit côté répétitif dans les galères rencontrées, mais l'ensemble est suffisamment dynamique pour qu'on passe outre.

Pour épauler Barnes, on a droit à une compagnie d'acteurs bien sympathique, à commencer par Robert Sheehan, le Nathan de Misfits, toujours aussi bon, même si un poil moins déluré, puisqu'il joue le membre le plus raisonnable du duo (ce qui fait un peu peur, quand on y pense) ou Peter Serafinowicz en manager. C'est également l'occasion de revoir Pete Postlethwaite, décédé cette année, dans ce qui doit être son dernier rôle.

Ajoutons à ça une bande son bien pêchue (le groupe de Neil semble avoir du mal à se trouver car il passe par bien des styles) et on a une bonne petite comédie, pour passer deux heures au frais par un après-midi de canicule!
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 7 Août 2011, 18:44bouillonnant dans le chaudron "Films".