Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Tempête des Échos (2)
Jeudi 14/10 21:47 - Zakath-Nath
Un Long Voyage (2)
Dimanche 15/08 12:08 - Zakath-Nath
A Discovery of Witches, saison 2 (4)
Samedi 10/07 15:25 - Zakath-Nath
Sans un bruit 2 (2)
Vendredi 25/06 11:06 - Zakath-Nath
Split (1)
Samedi 17/07 11:44 - Vous-ne-savez-pas-Qui
The Mandalorian, saison 2 (2)
Jeudi 31/12 10:36 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 5: Fugitive of the Judoon (4)
Samedi 14/03 17:12 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 4: Nikola Tesla's Night of Terror (4)
Samedi 14/03 16:50 - Zakath-Nath
Maverick (2)
Dimanche 09/08 11:55 - Zakath-Nath
Lawrence d'Arabie (2)
Vendredi 31/07 22:05 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Jonathan Strange & Mr Norrel épisode 4: All the Mirrors of the World
Alors que Norrell vient tout juste d'échapper à une tentative d'assassinat, l'incompréhension s’exacerbe entre lui et Jonathan Strange, qui supporte de plus en plus mal les limites et les secrets de son professeur. Strange va faire une découverte fondamentale au prix d'un risque certain et profiter de la sortie du livre de Lascelles sur la vision norrellite de la magie pour publiquement exprimer son désaccord.

Blessé, téléporté à Sleepy Hollow... Ça mérite au moins une augmentation ou que son patron lui offre une manucure, au pauvre garçon, mais avec Norrell, il peut se brosser.

Parfois, je me demande comment j'arrive à bien aimer Norrell. Parce qu'on peut dire qu'il ne fait rien pour aider sa cause. Ne serait-ce que se retenir de faire des reproches à la personne qui a failli mourir pour lui dès le moment où elle commence à ouvrir les yeux. Non mais.

Enfin bref, épisode central de la mini-série, on en vient donc à ce qui va précipiter la rupture entre les deux personnages. Strange découvre le monde du Roi Corbeau (dont on apprend dans cet épisode qu'il se faisait appeler John Uskglass. Et qu'il avait la tronche de Severus Rogue) et ses fameuses routes (qui sont classes à mort, pour le peu qu'on les voit) en passant à travers un miroir. L'intérêt de Strange pour les miroirs est provoqué par une scène qui est une de mes rares déceptions pour l'instant en ce qui concerne la série. Je ne m'attendais pas à ce que George III soit conservé. J'ignore pourquoi car en y repensant, sa scène est utile à plusieurs niveaux et n'est pas juste un moyen pour Clarke d'ancrer son récit dans une période historique connue. Aussi, en découvrant que George III serait de la partie, je me suis réjouie. Malheureusement, la scène en question où le Gentleman tente de l'enlever est trop rapide, bien moins complexe. Elle livre tous les éléments essentiels pour l'avancée du récit, mais est bien trop expéditive pour restituer les sensations du roman et le caractère du Gentleman en souffre une nouvelle fois puisqu'on ne le voit pas se prendre de sympathie pour le pauvre vieux fou remisé dans un coin.

Heureusement, le reste est un sans faute, à commencer par la scène du miroir. Depuis son début dans le club où aussi charmant soit-il, Strange, sans parler de ses camarades, fait preuve d'une arrogance liée à son statut de gentleman assez agaçante, à Drawlight prit en flagrant délit d'escroquerie en passant par les fabuleuses routes du roi, tout a l'air sorti tout droit du roman.

Quant à la rupture entre Norrell et Strange, elle est aussi poignante que dans le livre, tout en nuance, et il est difficile de ne pas avoir au moins un peu pitié de Norrell à ce moment.

Un petit mot sur Segundus et Honeyfoot dont je n'ai guère parlé jusque-là alors qu'ils sont choux comme tout. Ils le prouvent encore une fois en protégeant vaillamment lady Pole. Même si finalement, la scène a une ironie assez cruelle. Emma, Segundus et Honeyfoot ont de bonnes raisons d'être prévenu contre Childermass, mais en se posant en défenseur de la dame, les deux hommes repoussent le seul personnage qui a à la fois les capacités et l'intérêt de comprendre ce qui arrive à lady Pole. Même s'il n'aurait sans doute pas pu faire grand chose lui-même. Mais on ne réécrit pas l'histoire et ce n'est que partie remise.

On reste sur Strange sur le point de partir pour Waterloo et dont la seule personne capable de le raisonner risque de partir pour Lost-Hope incessamment sous peu, tandis que Norrell est de plus en plus influencé par Lascelles, Childermass semblant rétrogradé de conseiller à simple exécuteur des basses besognes depuis qu'il n'est plus seul à gérer les affaires de son maître. Norrell et Strange livrés à eux-même ou mal entourés, ça ne dit rien qui vaille pour la suite.
potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 10 Juin 2015, 15:02bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".