Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath
Kingsman: le Cercle d'Or (2)
Mardi 17/10 15:42 - Zakath-Nath
Ça - Chapitre Un (3)
Vendredi 22/09 12:04 - Escrocgriffe

Potion précédente-Potion suivante
John Diamond

Il était temps que je parle d'un de mes bouquins favoris lorsque j'étais petite, John Diamond de Léon Garfield, auteur d'autres excellents romans de littérature jeunesse comme Smith, Black Jack, ou À l'enseigne du diable.

Au XVIIIe siècle, William Jones, douze ans, vit tranquillement à la campagne avec ses parents et ses deux soeurs. Il admire énormément son père, un homme élégant ayant fait fortune avant sa naissance. Mais celui-ci semble tomber malade sans que personne ne sache véritablement l'origine de son mal. Toujours est-il qu'il se laisse dépérir, et William, dont la chambre se trouve en-dessous de celle de son père, l'entend chaque nuit marcher de long en large, incapable de trouver le sommeil. William décide donc une nuit d'aller voir son père pour éclaircir le problème. Celui-ci lui apprend alors qu'il n'a gagné sa fortune qu'en escroquant son ami et associé, un certain Mr Diamond, qu'il est rongé par les remords et confie à William sa montre en or, avant de le renvoyer se coucher. Le lendemain, papa Jones est mort.

William décide de partir à Londres afin de retrouver Mr Diamond, décidé à réparer les torts de son père. Malheureusement, le notaire des deux hommes lui apprend que Mr Diamond est mort depuis des années. William s'apprête à partir quand le secrétaire du notaire lui confie que si Mr Diamond est mort, il avait un fils nommé John et qu'il connait quelqu'un pouvant le lui présenter, un gentleman du nom de Mr Robinson.

William se retrouve alors embringué dans une suite d'aventures dans les bas-fonds de Londres à la recherche de l'insaisissable John Diamond.

Ce livre n'est pas sans rappeler Oliver Twist et autres Dickenseries, avec son jeune héros naïf plongé au milieu d'une faune de personnages louches, de mauvais garçons, tous plus pittoresques les uns que les autres. Mais on est tenu en haleine du début à la fin, et même en le relisant des années après, ça reste toujours aussi bon...

Malheureusement, ce livre paru chez Le livre de poche jeunesse est épuisé. Cela étant, si vous le trouvez d'occasion ou en anglais, n'hésitez pas...

potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 4 Juin 2006, 15:35bouillonnant dans le chaudron "Littérature".


Ingrédients :

  leodagane
leodagane
05-06-06
à 22:48

pas lu mais...

... j'en ai lu deux autres : "Jack Holborn" et "à l'enseigne du diable". Et j'ai vraiment bien aimé les deux.
Apparemment dans la même veine, des histoires de jeunes garçons à qui il arrive des tas d'aventures et qui découvrent la vie dans l'Angleterre du 19ème siècle (je me trompe pas, c'est bien le 19ème ? Enfin, quoi qu'il en soit, c'était "y'a longtemps" !!)

D'ailleurs j'avais vu un feuilleton télé tiré de "Jack Holborn", et d'après mes souvenirs, c'était plutôt pas mal non plus.

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
06-06-06
à 15:02

Re: pas lu mais...

Je ne connais pas jack Holborn.

Pour L'enseigne du diable, ça se passe au XIXe (c'est bien l'histoire avec les jumeaux?). Le fantôme de l'apothicaire et La rose de décembre aussi. Par contre, Smith, John Diamond et Black Jack c'est le XVIIIe.