Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Insidious
Peu après que la famille Lambert ait emménagé dans une jolie maison, le fils aîné, Dalton, tombe dans un étrange coma. Des phénomènes étranges et de plus en plus angoissants et les parents, Josh et Renai, vont devoir se tourner vers des spécialistes.

J'avais beaucoup aimé The Conjuring du même réalisateur, James Wan, mais j'avais pu lire ici et là des reproches comme quoi ce film serait trop proche de son précédent, Insidious et que Wan avait du mal à se renouveler. Il est vrai qu'on retrouve une famille d'américains moyens s'installant dans un pavillon a priori agréable mais qui devient de plus en plus inquiétant et qui se tourne vers des spécialistes en possession et phénomènes paranormaux pour les aider. Wan adopte des techniques éprouvées pour faire monter la mayonnaise, et doit beaucoup au cinéma d'épouvante des années 70 en particulier. Néanmoins, si les deux films sont très proches, ils sont surtout tous les deux très bien faits, même si ma préférence ira sans doute pour cet Insidious

Mon enthousiasme pour The Conjuring avait été tempéré par mon incapacité à prendre les époux Warren véritablement au sérieux (et peu importe de savoir s'ils étaient ou non des escrocs dans la réalité, malgré l'accroche, je ne regarde pas ce genre de films sous l'angle de "l'histoire vraie") et la scène d'exorcisme. Ici la médium et ses comparses sont traités de façon un peu plus légère sans être présentée comme des guignols pour autant, et l'explication donnée aux phénomènes est un peu plus élaborée qu'une simple histoire de fantômes ou de démons (même si on pensera sans doute à des classiques comme Poltergeist mais Insidious parvient à tirer son épingle du jeu pour éviter la redite).

Malgré quelques révélations prévisibles et un recours à des effets pas tous du même niveau (je ne suis pas impressionnée en voyant des gens valdinguer d'un bout à l'autre d'une pièce), James Wan fait preuve d'une grande efficacité quand il s'agit de faire de la bonne soupe dans un vieux pot. Dommage que John Leonetti, son directeur photo passé à la mise en scène sur Annabelle n'ait pas su en faire autant.
potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 16 Janvier 2015, 14:35bouillonnant dans le chaudron "Films".


Ingrédients :

  Escrocgriffe
07-03-15
à 17:29

J’ai beaucoup aimé Insiduous 1 et 2, Annabelle a été une cruelle déception..

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
07-03-15
à 17:52

Re:

J'avais eu pas mal de retour négatif au sujet d'Annabelle donc je n'ai pas été déçue, mais c'est vrai que ce n'était pas folichon.