Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Tempête des Échos (2)
Jeudi 14/10 21:47 - Zakath-Nath
Un Long Voyage (2)
Dimanche 15/08 12:08 - Zakath-Nath
A Discovery of Witches, saison 2 (4)
Samedi 10/07 15:25 - Zakath-Nath
Sans un bruit 2 (2)
Vendredi 25/06 11:06 - Zakath-Nath
Split (1)
Samedi 17/07 11:44 - Vous-ne-savez-pas-Qui
The Mandalorian, saison 2 (2)
Jeudi 31/12 10:36 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 5: Fugitive of the Judoon (4)
Samedi 14/03 17:12 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 4: Nikola Tesla's Night of Terror (4)
Samedi 14/03 16:50 - Zakath-Nath
Maverick (2)
Dimanche 09/08 11:55 - Zakath-Nath
Lawrence d'Arabie (2)
Vendredi 31/07 22:05 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
I, Claudius
--> Moi, Claude, empereur
L'empereur Claude, vieillissant et sentant sa fin proche, écrit son autobiographie, commençant quelques années avant sa naissance, alors que sa grand-mère Livia, femme d'Auguste, manœuvre pour faire accéder au trône le fils qu'elle a eu d'un premier mariage, Tibère.

I, Claudius est une série en 13 épisodes de la BBC datant de 1976, et adaptant les livres de Robert Graves. Les dix premières minutes font un peu peur, car il faut avouer que la façon de réaliser pour la télévision a bien évolué. Pas de musique en dehors du générique, des maquillages à la truelle, une caméra assez statique, beaucoup d'intérieurs et peu de plans larges, pour cacher la misère. On est presque dans le théâtre filmé. On finit cependant par s'y habituer, d'autant que le spectacle semble volontiers lorgner vers le théâtre.

Les acteurs sont excellents, même si Brian Blessed est le genre d'acteur qu'on attend davantage en Henry VIII qu'en Auguste, s'il fallait l'associer à un monarque. C'est aussi l'occasion de découvrir un tas de têtes connues encore jeune: Derek Jacobi dans le rôle-titre (même s'il est vieilli la plupart du temps), John Hurt en Caligula, Patrick Stewart avec des cheveux, les futurs Gimli et Theoden, etc. Ils nous servent à merveille des dialogues finement écrits, et même si les événements sont assez répugnants la plupart du temps, on se surprend à rire tellement c'est généreux en répliques qui font mouche.

La série est tout de même assez osée pour du service public, surtout d'il y a plus de trente ans, même si évidemment à ce niveau, ce n'est pas Rome. Il faut dire qu'on est en pleine légende noire, avec une Livia empoisonneuse et un Tibère parfaitement débauché, ce sur quoi les historiens sont pas mal revenus, par exemple, mais on ne va pas bouder son plaisir, surtout si l'on regrette l'arrêt abrupt de Rome.
potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 31 Juillet 2012, 16:14bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".