Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Hunger Games - La Révolte - Partie 1
Katniss a réchappé à ses deuxièmes Hunger Games et a été conduite au District 13 où la résistance s'organise contre le Capitol et le Président Snow. Là-bas, on l'incite à tourner dans des films de propagande pour appeler le peuple à se soulever mais Katniss, de son côté, préférerait secourir Peeta et les autres tributs qui n'ont pas pu s'enfuir avec elle.

Comme pour Harry Potter et Twilight le dernier volet de la saga est divisé en deux pour son adaptation cinéma. Ce découpage, qui permet comme pour Les Reliques de la Mort de ne pas précipiter les rebondissements et d'offrir des respirations et l'opportunité aux personnages d'exister, souffre néanmoins du même défaut: l'histoire n'était pas faite pour être coupée en plein milieu et on sent à la fois l'absence d'un vrai climax et d'une résolution (fut-elle temporaire comme celle des précédents films). Néanmoins, pour un film de mise en place, il se regarde sans déplaisir et sans ennui tout en se heurtant aux mêmes limites qu'auparavant en voulant concilier un fond extrêmement dur avec une représentation pour le plus grand public possible. L'absence des Hunger Games change néanmoins le schéma et rend l'édulcoration un peu moins flagrante. Malheureusement, les scènes de guérilla urbaine manquent de tension (en fait en voyant le film j'ai souvent pensé aux Fils de l'Homme et notamment sa dernière partie, où on ne soufflait jamais, où on sentait qu'une balle pouvait venir de nulle part, et la comparaison n'est pas à l'avantage de cet Hunger Games.

L'ensemble témoigne cependant d'un certain savoir-faire à la mise en scène et Jennifer Lawrence porte toujours à merveille le rôle principal tandis qu'une galerie de seconds couteaux connus passent dans le rôle de personnages plus ou moins mémorables (problème également présent dans les livres ou à part quelques-uns, on borne la caractérisation à "Trucmuche, district N°Tant, signe particulier ceci" ce qui rendait leurs morts ou leurs survies assez peu impliquantes. Liam Hemsworth et Sam Caflin restent assez fades, et on voit assez peu Josh Hutcherson.

Le point fort reste le personnage de Katniss et sa position dans l'univers. Ici, pas d'Élue dont on attend qu'elle sauve le monde mais une jeune femme utilisée par chaque camp, qui ne s'est pas rebellée par esprit contestataire mais pour sauver sa sœur et survivre et se faisant a déclenché une mécanique qu'elle ne maîtrise pas. Cela change agréablement des figures messianiques et des héros auxquels on croit très tôt pour eux-même et qu'on va guider plutôt que réellement les exploiter.
potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 21 Novembre 2014, 14:29bouillonnant dans le chaudron "Films".


Ingrédients :

  Campanita
Campanita
05-12-14
à 13:58

Je n'ai pas lu les livres, mais je me suis enfilé les deux premiers films pour aller voir celui-ci en salle (un ami l'avait proposé comme sortie), et je ne suis pas déçue. L'histoire est très prenante et l'héroïne attachante. Voilà qui va encore rallonger ma pile de choses à lire...

Sinon, j'ai aussi ressenti ce film comme une mise en place, de la pure exposition, mais c'était prévisible, donc pas de gêne à ce niveau.