Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath
A Discovery of Witches, saison 2 (4)
Samedi 10/07 15:25 - Zakath-Nath
O'Brother (2)
Samedi 23/10 22:18 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
House of the Dragon, saison 1 épisode 4: King of the Narrow Sea
Rhaenyra rentre à Port-Réal après avoir auditionné des prétendants sans qu'aucun ne trouve grâce à ses yeux. Son arrivée coïncide avec celle de Daemon, surnommé le roi du Détroit depuis sa victoire sur la Triarchie.

Voici un épisode que j'appréhendais un peu car il promettait de traiter un passage de Fire & Blood qui ne mettait en scène aucune effusion de sang mais se révélait particulièrement malsain et violent psychologiquement, où l'on voyait la pauvre Rhaenyra se faire manipuler et humilier. Le résultat à l'écran ne pourrait être plus différent et témoigne une fois encore de l'intérêt du travail des scénaristes sur cette série à partir d'un texte déjà présenté comme ambigu et duquel on peut d'autant mieux prendre ses distances quand il narre des événements qui n'ont eu aucun témoin, fiable ou non. Avant d'entrer plus dans les détails, cet épisode, qui s'ouvre pourtant sur une allusion à la haine entre les maisons Bracken et Blackwood, est marqué du sceau de la réconciliation. Temporaire, mais tout de même.

Tout d'abord, l'arrogant Daemon, tout frais auréolé de sa victoire aux Stepstones, loin de se sentir pousser des ailes indépendantistes ou de faire valoir son expérience guerrière pour déloger son frère, ploie sans rechigner le genou pour lui remettre le fruit de ses conquêtes. Ensuite, après trois ans de froid, Alicent et Rhaenyra se rapprochent un peu, la seconde réalisant que si sa situation de princesse à marier n'a rien d'amusante, on lui offre une gamme de choix qui échappe à la plupart de ses semblables et que son ancienne meilleure amie n'a peut-être pas eu trop de marge de manœuvre sur la question. S'ensuit le retour du sexe après deux épisodes d'abstinence, un record peut-être pour HBO, pour une série Game of Thrones assurément. C'est là que les scénaristes prennent une direction bien différente du livre, le rejet et l'humiliation pour Rhaenyra laissant place à une première expérience positive dans les bras de Criston Cole, ce qui est tout de même bien plus agréable à voir.

Trahison qui va dévier la trajectoire du récit? En fait, pas vraiment et c'est là que la nature de Fire & Blood et le boulot de Ryan Condal et son équipe prennent tout leur sel. Puisqu'on aborde des événements qui n'ont pas eu de témoins fiables et qui ont été colportés à travers les âges sans vraiment de preuves, contrairement à l'issue d'une bataille ou à des propos délibérément tenus et enregistrés pour la postérité, il y a là largement de quoi prendre des libertés sans fondamentalement dénaturer l’œuvre d'origine. Et si cet épisode parait bien plus soft et romantique que dans le livre, ce à quoi la chaine ne nous avait pas habitué, l'impact n'en sera pas pour autant moins violent à l'avenir. Tout dépend de la manière dont sera abordé par la suite la conduite de Criston Cole et ses motivations.

Rhaenyra, pour l'instant, sort gagnante de cette manche, ayant passé une bonne soirée et écarté Otto Hightower, qui trop avide de lui nuire en rapportant sa conduite (ou ce qu'il pense avoir été sa conduite en n'ayant qu'une partie du tableau) à Viserys, perd sa place de Main. Il ne faudrait pas se réjouir trop vite. On le sait, les fortunes tournent vite dans cet univers et la potion apportée par un mestre de la part du roi à la princesse montre que le père n'est pas si dupe bien qu'il ne soupçonne qu'une partie de la vérité. L'héritière du trône a l'occasion, au détour d'une représentation de théâtre de rue qui comme dans la saison 6 de Game of Thrones tourne à la farce graveleuse les préoccupations des grands de ce monde, de prendre conscience que tout "délice du royaume" qu'elle est, le peuple n'a pas forcément envie de la voir régner. C'est une chose d'apprécier une belle princesse, une autre de la vouloir comme dirigeante. Quant à Otto, s'il part par la porte, ce sera évidemment pour mieux revenir par la fenêtre. Le jeu des alliances continue par ailleurs de se jouer, cette fois-ci pour apaiser Corlys Velaryon qui cherche un parti du côté de Braavos pour Laena, en offrant Rhaenyra à Laenor. Ça ne peut là encore que bien tourner.

Après le final épique de Second of His Name, retour au calme à Port-Réal, si l'on peut dire avec une scène d'ouverture où un gamin prépubère éventre le représentant d'une maison rivale pour quelques moqueries. Néanmoins, l'écriture et l'interprétation permettent de maintenir l'intérêt, posant toujours soigneusement les pièces pour l'explosion de violence à venir.
potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 13 Septembre 2022, 16:38bouillonnant dans le chaudron "Le Trône de Fer".