Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Harry et Merlin

Je n'ai toujours pas pu voir le dernier Harry Potter. Pour ce week-end j'espère. Arg, quelle attente. Pendant ce temps, je suis temporairement à jour avec Merlin, et on approche de la fin de saison. Comme d'habitude, je ferais un bilan à la fin de celle-ci, mais je vais m'arrêter sur un épisode, en rapport avec HP.

The Sorcerer's Shadow, onzième de la saison, a la tâche ingrate de faire du remplissage avant le grand final. On nous ressort encore une fois une histoire de tournois, et même si les chorégraphies sont toujours top, ce n'est pas d'une grande originalité avouons-le. L'épisode sert surtout à montrer un Uther proche de passer le relais à Arthur (de façon précipitée ou non, la fin de saison apportera sans doute une réponse) et à montrer un Merlin plus seul que jamais. À travers un certain personnage, nommé Gilli.

Gilli est interprété par Harry Melling, plus connu sous le nom de Dudley Dursley. Avec la sortie du dernier film, ça a été l'occasion d'articles remplis de diaporama montrant la croissance du trio (et éventuellement, Tom Felton) et s'intéresser à leur projet d'avenir. Voyons donc ce que fabriquait Harry Melling pendant ce temps.

On le sait, il a bien changé, après un régime qui a conduit à un rembourrage pour que les spectateurs d'HP le reconnaissent. Le voilà donc jouant un jeune sorcier brimé qui se rend dans un chateau pour montrer de quoi il est capable. Bon, dit comme ça, ça évoque forcément quelqu'un d'autre. Notons qu'il a aussi un petit côté Neville, avec son air pas très futé, timide, mais qu'il vaut mieux ne pas pousser à bout.

C'est très sympa, en tout cas, de le voir dans un rôle central dans un épisode de 40 minutes, lui qu'on voyait une fois tous les trois ans jouer les grosses brutes débiles pendant cinq minutes avant que les choses sérieuses ne commencent.

Et il fait du bon travail, passant par un peu toutes les émotions. Et on y va à fond dans les sous-entendus ("tu ne comprends pas ce que je ressens, mais je n'y peux rien si je suis ce que je suis!", "Si, je le sais, j'en suis également!"). Il peut revenir dans la série quand il veut, le brave garçon, pour fonder avec Merlin le club des sorciers aux oreilles décollées pas sortis du placard. Après ce serait mentir que d'affirmer qu'il transpire d'un charisme flamboyant, mais ça fait plaisir de voir que pendant qu'on regardait ailleurs, il s'est transformé en bon petit acteur. Le genre qu'on aurait plaisir à recroiser à l'occasion ici et là, sans aller jusqu'à suivre sa carrière avec attention.

potion préparée par Zakath Nath, le Jeudi 25 Novembre 2010, 22:57bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".


Ingrédients :

  Nemesia
Nemesia
26-11-10
à 15:32

Merci pour l'info Nath ! ^^ Il faut que je m'y remette à la série Merlin, je l'ai quelque peu délaissée ces derniers temps mais il me reste encore des épisodes à voir. Et je suis ravie de voir que le jeune Dudley saisit sa chance et tire son épingle du jeu. Sans toutefois se détacher du monde de la magie ! ^^

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
27-11-10
à 12:05

Re:

Où en es-tu de la série? La saison 3 est vraiment pas mal du tout, on avance quand même assez au niveau des personnages.

  leodagane
leodagane
27-11-10
à 20:26

J'ai essayé de regarder cette série puisqu'elle passe sur NRJ12 maintenant mais j'avoue que j'ai bien du mal... Les effets spéciaux, bien que "réalisés par l'équipe du film Gladiator" comme il est dit dans la pub, font un peu cheap, et j'avoue que les grandes libertés prises par les scénaristes m'empêchent d'adhérer au concept : Uther qui gouverne avec son fils, Guenièvre qui est métis, Merlin qui n'est qu'un gamin ou presque... Pffff... Non, je peux pas ! Désolée !!

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
27-11-10
à 20:58

Re:

Concernant les effets spéciaux, faut pas oublier que c'est plus une question de budget que d'équipes: c'est une série de la BBC (chaîne publique financée par la redevance) donc faut pas avoir le même niveau d'exigeance que pour un blockbuster. Je trouve que vu les moyens, c'est très correct, comme pour Doctor Who.

Ensuite c'est vrai qu'ils prennent des libertés avec la légende ; encore qu'il y a des versions très différentes, donc d'une part on ne peut pas coller à "la" légende quand il y en a plusieurs, d'autre part c'est en ajoutant et changeant des chose qu'on perpétue et enrichit un mythe. Cette série ne marquera pas forcément l'histoire mais elle a au moins le mérite d'être divertissante et pas plus illégitime que les autres.

Après tout, de quel droit a-t-on introduit du christianisme là-dedans alors qu'à la base c'était païen? Ça a traversé les époques et Chrétien de Troyes est aussi légitime que ses prédecesseurs, à présent. Tout comme le boulot de T.H White, Cornwell ou même Alexandre Astier.

Pour le fait qu'on croise des acteurs noirs ou métis (si Guenièvre ne l'était pas, il me semble qu'il y a quand même des personnages noirs dans certaines versions) c'est encore un parti-pris de la BBC: ce n'est pas propre à cette série, que ce soit là, ou avec Sally Lockhart, Robin Hood, ou Doctor Who, on confie des rôles à des acteurs noirs alors que l'action se passe à une époque où seuls des blancs, sauf exception auraient pu les remplir). Ce ne sont pas des séries dont la reconstitution historique est sérieuse, donc ils partent du principe que peu importe la couleur de la peau de l'acteur s'il joue bien le rôle (au théâtre, ça fait un moment qu'on a franchi cette barrière et qu'on ne cantonne plus un acteur noir à Othello). 

Quand le contexte historique à son importance (par exemple Human Nature dans Doctor Who, alors là on prend en compte la couleur de la peau).

Quant à Merlin, il n'est pas un vieux barbu dans toutes les versions, dans certaines il peut prendre l'apparence qu'il souhaite (donc les traits d'un jeune homme quand il veut plaire à Vivianne).

Bref, il faut surmonter ses préjugés, c'est quand même une série bien sympa qui détend, et avec de très bons acteurs (par contre si le doublage et du niveau de celui de Doctor Who, on doit pas forcément sans rendre compte).


  leodagane
leodagane
27-11-10
à 23:02

Re:

Bizarrement je suis d'accord avec tout ce que tu dis, j'ai regardé les épisodes d'aujourd'hui et pourtant non, j'accroche toujours pas... Tant pis pour moi, ou tant mieux (ça me fera une série de moins à suivre !)
Je pense que je me suis fait une image de la légende arthurienne plus sombre et avec des personnages plus adultes et que j'ai du mal à casser cette image pour apprécier la série.
C'est pas grave hein ! ça m'empêchera pas de dormir !

  Nemesia
Nemesia
01-12-10
à 06:04

Re:

Je suis assez d'accord avec vous deux en fait. Je sais, c'est paradoxal ! ^^

Mais c'est vrai qu'on a l'habitude de voir une légende arthurienne plus sombre et plus adulte, avec des personnages mûrs, même dans Kaamelott. Cela surprend quand on découvre la série et je pense qu'il faut un léger temps d'adaptation.

Après, je pense que ça vaut quand même le coup de s'accrocher un peu et de franchir le cap des premiers épisodes, qui posent le décor sans faire franchement avancer l'intrigue. Là j'en suis à peu près à l'épisode 5 de la saison 2, et je trouve que c'est un peu dans un creux, mais je sais que ça va bientôt remonter et que la véritable action va recommencer.

C'est un peu embêtant d'attendre comme ça que le rythme revienne, mais je crois qu'il y a dans toutes les séries des épisodes un peu moins vifs que d'autres qui permettent de souffler. Forcément, c'est beaucoup plus pénible quand on doit les attendre à la télé que quand on peut les enchaîner directement sur son ordi ! Et bien sûr, même si j'aime bien la voix française de Gaïus, je ne peux que recommander la VO qui aide quand même la pilule à passer. L'acteur qui joue Merlin est aussi un peu insupportable par moments, avec ses grandes oreilles décollées et son air benêt, mais ça finit par coller au personnage. J'espère juste qu'il évoluera encore un peu.

Par contre, je trouve que les autres libertés prises par les scénaristes par rapport à la légende "classique" sont justement ce qu'il y a de plus intéressant dans la série. On n'a pas du tout l'habitude de voir Guenièvre en servante de Morgane et Merlin en jeune apprenti, mais si ça rend le contexte un peu difficile à accepter au départ, une fois que c'est fait, ça rend finalement l'ensemble plus original et plus moderne. Je ne sais pas si je suis claire ? En fait, ça peut être un obstacle au début puis devenir ensuite un atout.

Cela dit, c'est loin d'être une série géniale et je ne conseille pas de dépenser 30 euros dans une saison (pas même 20 d'ailleurs). C'est juste un truc sympa à suivre de temps en temps, surtout pour les fans de la légende qui veulent voir quelque chose de neuf.

P.S : Par contre, j'avais zappé que ça venait de la BBC et je dois dire que je suis un peu déçue... C'est vrai que ça fait un peu cheap et que je m'attendais à mieux de leur part. Même "Docteur Who" semble avoir davantage de moyens et de meilleurs effets spéciaux, sans parler de séries comme "Robin Hood" qui sont véritablement très travaillées. Le standing diminue.

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
01-12-10
à 22:34

Re:

Concernant Robin Hood, je trouve ça bien plus cheap que Merlin, rien que les chorégraphies des combats, surtout dans les deux premières saisons, font franchement pitié en comparaison (le pompom c'est Guy et les gardes qui sont systématiquement infoutus de se battre dès que le Veilleur de Nuit entre en scène, ça fait drôlement bâclé). Et la troisième saison était bien décevante alors que Merlin monte en puissance petit à petit. Après dans Merlin on doit gêrer pas mal d'effets spéciaux à cause de la magie, ce qui n'est pas le cas dans Robin Hood. Je trouve Merlin nettement plus satisfaisante que Robin qui tient plus du plaisir coupable.

Concernant Doctor Who, c'est vrai que les sfx sont plus réussis, mais c'est un peu la série-phare de la BBC et le côté kitsch est suffisamment revendiquée pour excuser quelques trucs d'un goût douteux. Mais même là faut pas s'attendre à des effets spéciaux dignes d'un gros film hollywoodiens même si parfois c'est impressionnant vu les moyens.

Sinon, dans la série, "vive la télé française" NRJ 12 a diffusé les épisodes 1,2,3 la semaine dernière. Et 4,8 et 9 cette semaine.

Quand est-ce qu'ils comprendront que trois épisodes par soirée, c'est un peu beaucoup, et que le but d'une série c'est de créer une fidélisation petit à petit, donc pas en étant expédiée en 4 soirées au lieu de 13.

Et que si les scénaristes d'une série placent les épisodes dans un certain ordre, c'est pas pour des prunes (encore, la saison 1 a pas mal de loners, c'est pas encore trop grave, mais on a déjà eu des exemples où l'ordre importait...).

Et je ne trouve pas Colin Morgan insupportable, au contraire, il est excellent et c'est sans doute le plus grand atout de cette série. C'est plutôt l'actrice jouant Morgane qui commence à me gaver depuis le début de la saison 3, avec toujours son même petit sourire, ça devient pénible (mais la fin de saison risque de chambouler pas mal de choses). Et vive les oreilles décollées!