Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Going Postal

Moite van Lipwig est un escroc de haut vol, qui finit cependant par se faire pincer. Le Patricien lui offre alors le choix: la mort, ou reprendre le service des Postes d'Ankh-Morpork, à l'abandon depuis l'émergeance d'un nouveau système de communication, le clac. Étant donné le sort des précédents receveurs des Postes, est-ce vraiment un choix?

Going Postal est la troisième adaptation par la chaîne anglaise Sky One d'un volume des Annales du Disque-Monde de Terry Pratchett. Volume que je n'ai pas lu, car je suis le rythme de parution chez Pocket, mais on y reconnait bien le style de l'auteur, abordant un thème de société sous couvert d'une intrigue dans un monde délirant.

Visuellement, le parti-pris a été de donner un aspect très XIXe à l'ensemble, ce qui peut perturber car l'univers du Disque-Monde est à la base plutôt médiéval, ou un mélange de diverses époques, mais cela passe finalement bien, même si on peut regretter le côté lisse et propre de la cité d'Ankh-Morpork. Avec deux épisodes d'1h30, on pouvait également craindre un manque de rythme, mais les longueurs sont rares.

L'histoire se suit donc très bien, et le casting est au petits oignons. Cela fait plaisir de voir Richard Coyle dans un rôle principal, et il est excellent en escroc sur la voie de la rédemption. David Suchet abandonne un instant les habits d'Hercule Poirot qui l'on rendu célèbre pour jouer un personnage bien différent de vilain retors, et Charles Dance est parfaitement machiavélique en Vétérini.

L'adaptation, malgré son côté un peu sage, est une réussite, et ce n'était pas une mince affaire quand on connait l'univers délirant de Pratchett.

potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 4 Août 2010, 18:45bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".