Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Glorious 39
À la veille de la Seconde Guerre Mondiale, Anne Keyes, fille adoptive d'une riche famille britannique, découvre des enregistrements suspects qui la laissent à penser qu'un complot visant à empêcher l'entrée en guerre de la Grande-Bretagne est à l'œuvre.

Le casting de ce film de Stephen Poliakoff est alléchant: Roloma Garai, Jeremy Northam, Bill Nighy, Eddie Redmayne, Juno Temple, Hugh Bonneville, Julie Christie ou encore Christopher Lee, c'est bon, n'en jetez plus! Le sujet avait également de quoi intriguer. Une petite affaire d'espionnage alors qu'une guerre inévitable menace, ma foi... Et pendant une bonne partie du film, tout se met en place parfaitement. Les acteurs jouent bien, l'ambiance angoissante est posée petit à petit, la musique, bien que peu présente, est pas mal du tout, et la paranoïa monte alors qu'Anne découvre qu'elle ne peut même pas faire confiance à ses proches.

Hélas, dans le dernier tiers, le scénario semble s'égarer et Poliakoff semble vouloir courir trop de lièvres à la fois, ou en tout cas le faire maladroitement. Mettre en parallèle la paranoïa de l'héroïne liée à la sombre affaire qu'elle a découverte avec sa crainte de ne pas être aimée de sa famille d'adoption, en soi, ce n'est pas une mauvaise idée. Mais à partir du moment où on découvre que les craintes d'Anne sont fondées, le film semble partir en sucette et on se retrouve à attendre la fin malgré les efforts des acteurs. Quant à la révélation finale, elle tombe complètement à plat.

Résultat des courses, Glorious 39 entre dans la catégorie des films que j'aurais vraiment voulu aimer mais qui gâche son potentiel à mi-course en frisant parfois le ridicule. Dommage.
potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 14 Novembre 2012, 16:33bouillonnant dans le chaudron "Films".