Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Garth Marenghi's Darkplace
Garth Marenghi, prolifique auteur de livres d'horreur à succès a écrit et joué dans les années 80 dans une série se déroulant dans un hôpital en proie à des phénomènes paranormaux. Malheureusement, cette série est restée inédite tant elle était révolutionnaire et terrifiante. Des années plus tard, Marenghi nous dévoile enfin les six épisodes qui la composent.

Garth Marenghi's Darkplace est une série créée par Matthew Holness et Richard Ayoade, qui interprètent également deux des rôles principaux. Ou plutôt deux doubles rôles, puisque Holness et à la fois Marenghi et le héros de la série qu'il a écrite, le Dr. Rick Dagless, tandis qu'Ayoade est son producteur Dean Learner et le directeur de l'hôpital où Rick travaille.

Marenghi nous présente donc chaque épisode, qui est ensuite entrecoupé d'interviews des acteurs et du producteur partageant des anecdotes de tournage. L'humour de la série repose principalement sur le décalage entre le sérieux et même la prétention de Marenghi et ses collègues et ce que l'on voit de ces fameuses bobines inédites, à savoir du nanar mal joué, filmé avec peu de moyens et un empilement d'idées absurdes et de dialogues clichés. On a parfois un peu l'impression de se retrouver devant le sketch des Inconnus Maîtresses et Patients croisé avec un film d'horreur de série Z.

J'avoue avoir assez peu ri durant ces six épisodes, tout en trouvant cela très divertissant et sympathique, dans le genre faux making-of et nanar volontaire.
potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 4 Novembre 2015, 12:00bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".