Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath
Ça - Chapitre Un (3)
Vendredi 22/09 12:04 - Escrocgriffe

Potion précédente-Potion suivante
Game of Thrones saison 2 épisode 3: What is dead may never die
Pendant que Catelyn Stark arrive à la cour du roi Renly comme émissaire de Robb, Theon Greyjoy doit choisir vers qui va sa loyauté. De son côté, pour asseoir son pouvoir en tant que Main du Roi, Tyrion doit démasquer quel conseiller renseigne Cersei, et il a son plan.

Le cliffhanger de la semaine dernière étant réglé vite fait bien fait sans changer grand chose à l'intrigue générale, on peut passer à un épisode qui se concentre sur trois personnages principaux, Theon, Tyrion et Catelyn, avant de conclure sur Arya. Du côté du fils Greyjoy, on ne peut que saluer le boulot. Theon n'est pas un personnage facile à aimer, avec son côté queutard et vantard, et dont la trahison envers les gens qui l'ont élevé plutôt que de le traiter en simple prisonnier va être lourde de conséquence. Cependant on arrive à bien montrer son déchirement entre les Greyjoy et les Stark, d'une part la famille à qui il a été arraché et qui le traite en étranger alors qu'il n'est en rien responsable de son exil, de l'autre la famille qui l'a véritablement élevé et qu'il paraîtrait bien ingrat de trahir en échange, mais qui ne lui a jamais fait totalement oublier pourquoi il était chez eux en premier lieu. La scène où Theon brûle la lettre de Robb est particulièrement belle et bien mise en scène. On a besoin de moment comme ça car d'ici la fin de la saison, Theon risque d'être (peresque) aussi détesté de spectateurs que Joffrey, alors que son personnage est bien plus complexe.

Du côté de Tyrion, le côté intrigue de palais est bien jouissif, avec un montage amusant quand la Main du Roi manipule successivement Pycelle, Varys et Littlefinger pour savoir qui est un agent de la reine, ce qui permet de rendre les scènes de dialogue successives bien vivantes et même d'injecter un peu d'humour. Du côté de Shae, on arrive au moment où le personnage a commencé à me taper sur les nerfs dans le livre, hélas, et la série aborde le tournant assez fidèlement tout en usant de raccourci en la plaçant en servante de Sansa, dont on ne perd pas de vue la captivité dorée au détour d'une scène.

Chez Renly Baratheon, on découvre deux nouveaux personnages féminins de taille: littéralement avec Brienne, particulièrement réussie (on pourra toujours dire qu'elle n'est pas assez moche, mais vu le contexte, n'importe quelle femme avec sa dégaine serait juger comme un repoussoir. Puis la Brienne du livre est sensée malgré tout le reste avoir de très beaux yeux, là ils n'ont rien de particulier).

Du côté de Margaery Tyrell, on est assez loin de l'image que je m'en faisais, une jeune fille à l'apparence de princesse de conte de fée très douce, dont on ne sait pas (à ce stade, en tout cas) à quel point elle trempe dans les combine de sa famille et si elle est vraiment si gentille que ça. En engageant Natalie Dormer, l'Anne Boleyn des Tudors, on ne paraissait pas bien engagé à ce niveau et effectivement, elle est présentée comme quelqu'un qui a l'air de s'y connaître en intrigue de cour. Un extrait d'un épisode suivant la montrait parler à Littlefinger, donc il est probable qu'elle soit montrée comme une joueuse à part entière au jeu des trône. Cela permettrait de rendre le personnage de la Reine des Épines moins nécessaire pour la suite, ce qui est dommage car je l'aime beaucoup, mais bon, il faut bien élaguer. Ce parti-pris accepté, le choix de Natalie Dormer parait en tout cas bien plus convaincant.

Enfin, avec un petit raccourci ici également, on a un tournant important du côté d'Arya qui va ouvrir sur un gros morceau de son voyage: l'étape Harrenhall.
potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 20 Avril 2012, 10:27bouillonnant dans le chaudron "Le Trône de Fer".