Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Frasier
Après son divorce, le Dr Frasier Crane quitte Boston pour revenir dans sa ville natale de Seattle. Il y tient une émission radiophonique lui permettant de mettre ses talents de psychanalyste au service des auditeurs. Sa nouvelle routine est perturbée quand il doit héberger son père, policier mis à la retraite par une blessure à la hanche et dont la personnalité est à l'opposée de la sienne.

De 1982 à 1993, la sitcom Cheers, centrée sur un bar de Boston, a fait les beaux jours de la chaine NBC. Toutes les bonnes choses ont une fin mais pour prolonger le plaisir et le succès, un spin-off a été développé par David Angell autour du personnage de Frasier Crane, interprété par Kelsey Grammer. Histoire de ne pas trop souffrir de l'ombre de la série-mère et d'offrir de nouvelles perspectives au personnage, ce dernier a quitté Boston pour Seattle, trouvé un job à la radio et son entourage se constitue de nouveaux protagonistes. Des personnages de Cheers feront par la suite des apparitions au long des onze saisons de la série dérivée sans que cela soit gênant pour les spectateurs qui comme moi n'ont pas suivi leurs précédentes aventures.

Le spin-off est un exercice délicat et pas toujours payant, surtout pour des sitcoms dépendant généralement d'une bonne dynamique de groupe et pas seulement d'un personnage-star. Ici, c'est une totale réussite notamment grâce à l'univers qui se dévoile autour de Frasier, bien que celui-ci, cultivé mais pompeux et snob, soit souvent source de rires. On découvre ainsi Niles (David Hyde Pierce), frère cadet de Frasier, aussi psychanalyste, encore plus maniaque que son aîné et jaloux de sa notoriété, mal marié à l'insaisissable et richissime Maris; leur père Martin (John Mahoney), ancien flic déconcerté par les goûts et les manières de ses enfants et son chien Eddie (l'adorable Moose puis son fils un peu plus tristounet mais mignon quand même Enzo); Daphné (Jane Leeves), son aide-soignante anglaise dont Niles va immédiatement tomber amoureux; enfin Roz Doyle (Peri Gilpin), la productrice de l'émission de Frasier à la vie amoureuse très remplie.

En plus de ce petit groupe interviennent ponctuellement des personnages mémorables comme Bebe Glazer, l'agente sans scrupules de Frasier (toutes ses apparitions sont un must), les collègues de travail de ce dernier à la station (Gil, Bulldog...), Maris que l'on ne connait que par ce que les Crane en disent et à laquelle aucune actrice ne pourrait rendre justice, ou encore l'ex-femme de Frasier Lilith. Les appels des auditeurs permettent des caméos vocaux aussi éclectiques qu'impressionnants, de Carrie Fisher à Gillian Anderson en passant par Henry Mancini ou Armistead Maupin. Les personnalités de Frasier et Niles, férus d'art, d'opéra et de littérature, permettent des références plus sophistiquées que la moyenne des sitcoms bien que l'humour repose sur divers registres: beaucoup d'épisodes font appel à de pures intrigues de vaudeville, tandis que Kelsey Grammer et David Hyde Pierce sont aussi doués pour lancer des répliques pince-sans-rire que pour des gags plus physiques. Les quatre premières saisons sont d'excellente tenue, culminant avec des épisodes comme Ham Radio, et la série a cumulé les Emmys au cours de ses onze années d'existence.

Néanmoins, comme toute sitcom au long cours, il n'est pas aisé de tenir sur la durée et le cap de la cinquième saison est souvent ardu à dépasser. On n'assiste pas à une chute tragique et définitive de qualité comme ce fut le cas de How I Met Your Mother mais une certaine routine s'installe forcément malgré des évolutions (l'enfant de Roz, le divorce de Niles et ses remariages...). On a toujours droit à d'excellents épisodes mais ils sont le plus souvent seulement amusants avec quelques ratés (la grossesse de Jane Leeves mal intégrée durant la saison 8, Simon le frère insupportable de Daphné, un épisode ultra-bizarre où Frasier et sa copine du moment sont hébergés par une famille inquiétante...) et certaines sous-intrigues sont volontairement plus graves comme les problèmes cardiaques de Niles. Les adieux eux-mêmes après plus de 250 épisodes sont tout de même touchants mais on sent qu'il était temps que cela s'arrête. Cependant, pour une série tournée entre 1993 et 2004, Frasier accuse bien le poids des ans en ce qui concerne la nature de ses vannes et de ses gags (encore qu'un personnage comme Noel est typiquement le portrait de geek qu'on n'a plus envie de voir de nos jours et Bulldog, comme Stuart dans Spin City n'a pas un comportement dont on se risquerait à rire désormais, quand bien même il est désapprouvé). Ce qui a le plus mal vieilli en fin de comptes est probablement la coupe des costumes de Niles. Une résurrection de la série est en chantier sur Netflix, ce qui semble tout sauf une bonne idée mais on n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise.

Frasier est un exemple de spin-off réussi, servi par une bande d'acteurs impeccables, et pour ceux qui ont encore à découvrir cette série, la promesse de bonnes heures de rigolade même si elle se fait plus inégale dans les dernières saisons.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 24 Avril 2022, 15:57bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".