Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Faërie
Phil Hastings, sa femme Gloria et leurs enfants, Gabie, Sean et Patrick, s'installent dans une vieille maison près de Pittsville, État de New York. Leur terrain borde une épaisse forêt, et leur arrivée attise la curiosité des habitants de celle-ci, des créatures pas forcément bien intentionnées.

Ma connaissance de l'œuvre de Feist se bornait au premier tome (ou aux deux premiers, selon le découpage) des Chroniques de Krondor qui ne m'avait pas du tout convaincu de poursuivre plus avant. Ce livre-là est d'un autre calibre. Bon, il y a des choses qui fâchent comme certains éléments assez convenus: le vieil ivrogne irlandais qui connait tout sur les légendes et prodigue de précieux conseils, la société secrète millénaire et surpuissante... Quant au personnage de Gabbie, il est assez crispant: elle est super belle, elle a son caractère mais est gentille au fond et elle est pleine aux as. Je ne veux pas dire par là que les gens riches n'ont pas le droit d'avoir d'histoires, mais on insiste beaucoup là-dessus sans que ça ait finalement une incidence sur l'intrigue (elle fait jouer ses relations pour que le médecin haut-de-gamme vienne soigner son frère et amène son prototype, mais pour les résultats que ça a, on aurait aussi bien pu faire sauter tout ça). En plus, Feist essaie de montrer qu'elle a su rester simple malgré tout en lui collant des répliques comme "ce n'est que de l'argent" ou "l'argent n'est pas un problème" (c'est sûr, surtout quand on en a) qui ont le résultat inverse.

Heureusement, à côté de ça le roman se lit d'une traite, aidé par des chapitres courts, et le monde féérique sait être angoissant quand il le faut, notamment lors des premières apparitions de la Chose noire et le passage dans le monde des Fées est également réussi tout en recyclant des éléments classiques.
potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 22 Janvier 2013, 15:57bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".


Ingrédients :

  Betsan
Betsan
23-01-13
à 10:41

Je l'avais acheté à France Loisirs il y a plus de 20 ans de ça parce que j'avais craqué sur la magnifique couverture (assez semblable à celle que tu présentes).

Et j'avais totalement adoré, au point de le relire plusieurs fois. Et puis je l'ai prêté et je ne l'ai jamais revu... Grâce à ta rubrique, il se rappelle à mon bon souvenir, il est peut-être temps que je me le procure à nouveau. Mais vais-je retrouver le même plaisir à la lecture ? C'est une angoisse, je trouve, de relire un livre après de nombreuses années pour se rendre compte que toutes les émotions qu'on a éprouvées pourraient avoir disparu...

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
23-01-13
à 16:26

Re:

Ah, moi ça m'avait fait un peu ça avec Le Mystère du Lac de Robert McCammon. Je l'avais lu une fois il y a des années et ça avait vraiment été magique, quand le livre a été réédité j'avais peur d'être déçue... Mais en fait pas tant que ça, il n'y avait plus le même émerveillement mais c'était quand même un très bon livre.