Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Du bout des doigts - Sarah Waters

Il paraîtrait que les adaptations ciné ou télé de romans détourneraient les gens de la lecture, parce qu'une fois qu'on a vu l'histoire en film, hein, c'est bon, on ne va pas lire le bouquin ensuite. Dans mon cas, c'est l'inverse et je n'ai pourtant pas l'impression de faire figure d'exception. Bref. J'avais déjà parlé de l'adaptation de Fingersmith de Sarah Waters par la BBC. Elle m'a poussé à lire le livre.

À Londres, en 1862, Sue Trinder, orpheline, grandit parmi de petits voleurs, sous la protection de Mrs Sucksby et sa "famille". Jusqu'à ce que Richard Rivers, alias Gentleman, une crapule séduisante, la convainc de se faire passer pour une servante auprès de Maud Lilly, naïve jeune fille de la campagne qu'il a l'intention de séduire pour s'emparer de sa fortune. Sue devra contribuer à persuader Maud qu'elle doit s'enfuir avec Gentleman et l'épouser. Mais Sue va bientôt être attirée par Maud, et tomber dans le piège auquel elle a participé.

Comme Le Quinconce de Charles Palliser, Du bout des doigts est un roman contemporain écrit "à la Dickens". Si l'intrigue est pleine de surprises et de trahisons, elle est tout de même moins emberlificotée que celle du Quinconce. Pour le reste, tout y est, que ce soit la description de la vie dans les bas-fond ou les personnages mémorables, et pour la plupart assez complexes (par contre Charles le pleurnichard mérite la palme de la tête-à-claques). Bon, quand je dis, "à la Dickens" il y a évidemment des scènes qui n'auraient pas pu apparaître dans les romans du monsieur pour des raisons évidentes, mais pour les amoureux de cette littérature populaire du XIXe, Du bout des doigts est incontournable.

potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 3 Octobre 2006, 09:53bouillonnant dans le chaudron "Littérature".