Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Doctor Who saison 8 épisode 2: Into the Dalek
Le Docteur se retrouve confronté à un patient d'un genre très particulier: un Dalek qui semble avoir bien tourné. Pour découvrir l'origine de cette anomalie, le Seigneur du Temps, Clara et une poignée de soldats sont miniaturisés et envoyés à l'intérieur du Dalek.

Phil Ford, qui co-écrit l'épisode de la semaine avec Moffat, n'est pas un nouveau venu puisqu'il avait déjà participé à l'écriture de The Waters of Mars, une histoire qui mettait particulièrement bien en avant la facette sombre du Docteur et pourquoi il avait besoin de compagnons régulièrement à ses côtés pour l'empêcher de dépasser les bornes. Une thématique qui revient ici de façon un peu différente, nouveau Docteur oblige. En fait, cet épisode ressemble pas mal au retour de thèmes déjà exploités mais pris sur un pied un peu différent pour illustrer les différences et les points communs entre cette incarnation et ses prédécesseurs. Si la miniaturisation peut évoquer les Teselecta de la saison 6, l'exploration d'un corps et une allusion au fait que cela ferait un bon film donne l'impression que les auteurs avaient davantage en tête des œuvres comme Le Voyage Fantastique ou L'aventure intérieure que leur propre série. De la même façon, le Docteur confronté à un Dalek pas comme les autres et mis face à sa propre intransigeance peut rappeler Dalek mais aussi quelques aventures papier comme The Dalek Generation ou The Ripple Effect

Heureusement, la fraîcheur de ce Docteur et de sa relation avec Clara ajoute un intérêt à l'histoire. Comme dans le premier épisode, on découvre un Docteur dont le sens de l'empathie semble avoir été perdu au cours de sa régénération: après avoir laissé Clara en plein danger sans un mot rassurant alors qu'il comptait bien la sauver, le voilà qui donne de faux espoir à un soldat condamné dans le seul but de rendre sa mort utile, et ne se montre guère attristé là où un Ten aurait lâché un de ses fameux "I'm sorry. I'm so sorry". Ses rapports avec Clara en deviennent bien plus intéressants puisqu'on quitte le côté meilleurs potes badinant à la moindre occasion, Clara devant remonter les bretelles de Twelve tandis que celui-ci, tout en lui confiant ses craintes et l'importance qu'elle a pour lui, se montre plus distant. L'épisode présente également le personnage de Danny Pink, ancien soldat enseignant les maths dans le même collège que Clara et qui devrait à l'avenir participer à certaines aventures. Un compagnon avec un passé mystérieux et formé aux armes avant de rencontrer le Docteur, voilà ce qui manquait depuis un certain Jack Harkness. J'ai une petite théorie sur le personnage, mais comme toutes mes théories concernant Doctor Who, elle est sans doute bidon.

Malgré tous ces thèmes fort intéressants et bien traités et de jolis effets spéciaux, il manque pourtant à cet épisode un petit quelque chose pour qu'il se classe parmi ceux qu'on veut voir et revoir. Un problème de rythme, peut-être, ou le fait que la menace dalek, pourtant présente, ne semble jamais vraiment angoissante.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 31 Août 2014, 21:22bouillonnant dans le chaudron "Whoniverse".