Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Doctor Who, saison 6, épisode 4: The Doctor's Wife
Alors que le Docteur, Amy et Rory voguent gentiment à bord du TARDIS, voilà que le dernier des Seigneurs du Temps reçoit un message de détresse... d'un autre Seigneur du Temps. Ni une, ni deux, il se rend sur le lieu de provenance du message, et là, ô surprise, c'était un piège.

La saison 5 n'avait même pas encore été diffusée qu'on nous annonçait un épisode signé par Neil Gaiman, le célèbre écrivain et scénariste, pour la saison suivante. Autant dire qu'il était attendu au tournant, et le moins qu'on puisse dire c'est que son épisode se détache du tout-venant tel que le sympathique Curse of the Black Spot de la semaine passée.

Pourtant, le début ne payait pas de mine, très étrange, et avec un Docteur un peu trop ravi d'apprendre qu'il y a un autre Seigneur du Temps dans l'univers (par contre un qui s'appelle le Corsaire, j'aurais voulu le voir à l’œuvre, tiens...). Et en fait, c'est franchement brillant. Enfin, le Tardis a son mot à dire, et l’épisode ne manque pas de répliques mémorables (quant à Rory, c'est décidément le Kenny de Doctor Who).

Suranne Jones fait un excellent travail dans le rôle pas évident du Tardis sous forme humaine, et il en est de même pour Michael Sheen en House (pas le docteur)même si sa voix a l'air pas mal modifiée et que c'est tout ce qu'on perçoit de lui, mais ça fait son petit effet. La partie dans les couloirs labyrinthiques a ses moments d'angoisse tout en étant assez fun (la bonne vieille tradition doctoresque des acteurs passant par le même tronçon de couloir pour faire croire qu'ils sont interminables).

Un épisode qui ne déçoit pas malgré l'attente et un début qui faisait craindre le pétard mouillé!
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 15 Mai 2011, 00:31bouillonnant dans le chaudron "Whoniverse".


Ingrédients :

  Reg
15-05-11
à 05:30

"même si ça voit à l'air pas mal modifiée" Il est tard hein ? x)

Contente de revoir un Ood. Aux yeux verts, d'ailleurs, comme quoi les manques de mélanine touchent toutes les especes. Et ravie de connaître un peu la personnalité du TARDIS, des plus détonantes :p. Bien aimé la petite référence a Jekyll, "Biting is like kissing only there's a winner !" qui fait echo au "killing is like fucking only there's a winner" de ce cher Hyde :D
Et donc plein de Timelords sont morts au dela de l'Univers.. .C'est un peu frustrant en y pensant, je trouve. On les a loupé !
Beaucoup aimé ces espèces de Golems de Timelords, avec deux pieds gauches...W. Creepy a souhait, me rappelle Neverland dans ce genre d'ambiance un peu... trop louche.
Très bon épisode, j'en attendais beaucoup, j'ai absolument adoré. :D

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
15-05-11
à 11:23

Re:

Oh, je n'avais pas remarqué l'allusion à Jekyll :D !

Sinon, je viens de réaliser que l'actrice qui joue le Tardis faisait Mona Lisa dans un épisode de Sarah Jane, j'aime bien la façon dont ils recyclent certains acteurs.