Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Doctor Who Christmas Special 2014: Last Christmas
Clara est réveillée par des bruits sur le toit: le Père Noël et deux Elfes ont écrasé leur traineau dessus. Comme si ce n'était pas suffisamment bizarre, le Docteur, visiblement inquiet, débarque à son tour et la presse de monter dans le TARDIS.

Ah, l'épisode de Noël de Doctor Who, cet exercice compliqué où l'on doit proposer une histoire suffisamment riche pour tenir un quart d'heure de plus que d'habitude mais pas trop compliquée pour ne pas larguer les spectateurs trop occasionnels ou digérant un repas trop lourd. Une histoire qui appartienne à l'univers de la série tout en y infusant le fameux "esprit de Noël". Avec son approche plus proche du conte de fée que son prédécesseur, Moffat avait moins de mal à y intégrer ce dernier, en s'aidant à plusieurs reprises de classique comme Un conte de Noël de Dickens ou Le lion, La sorcière et l'Armoire Magique de C.S. Lewis. Ici encore, les références sont présentes et assumées mais beaucoup plus éclectiques. Il y a du Alien dans ces Crabes des Rêves, ce qui donne lieu à une réplique savoureuse du Docteur, du The Thing (les scientifiques dans une base polaire faisant face à une sorte de contamination), et le coup des rêves imbriqués rappelleront le dernier film à succès sur le sujet Inception bien que ce ne soit pas comme si la série elle-même n'avait pas déjà abordée le sujet dans Silence in the Library/Forest of the Dead ou Amy's Choice), le tout passé à la moulinette de l'univers de la série, et avec un Père Noël délicieusement incarné par Nick Frost.

Le casting est d'ailleurs, comme souvent, le point fort de l'épisode. Frost est tellement évident en Santa Klaus que c'est à se demander comment on ne lui a pas demandé de l'incarner plus tôt et est solidement secondé par un couple d'Elfes qui permet à Dan Starkey d'apparaître à visage découvert (même si ce n'est pas encore pour cette fois qu'on verra ses oreilles). Les membres de l'expédition scientifique, encore une fois depuis le début de la saison 8, nous montre des personnages ayant l'étoffe de compagnons dans le cas de Faye Marsay et Natalie Gumede, et un clin d’œil sympathique (Michael Troughton, fils de Patrick en professeur aux mains baladeuses). Quant au duo Capaldi/Coleman, il fait encore une fois preuve d'une très bonne alchimie. On en arrive d'ailleurs au point clé de l'épisode, dont le suspense tournait autours du retour éventuel de Clara dans le TARDIS. Si Russell T. Davies n'hésitait pas à séparer le Docteur de ses compagnes de façon brutale, au risque de tomber dans la facilité dès qu'il y avait besoin d'un traumatisme pour son héros, Steven Moffat a au contraire du mal à faire quitter l'aventure aux compagnons, ce qui avait fini par porter préjudice aux Ponds. La fin de Death in Heaven, tout en restant sur des mensonges, donc une séparation pas vraiment satisfaisante, m'aurait convenu comme fin définitive des relations entre Clara et le Docteur, justement par son manque de facilité. Aussi j'appréhendais un retour de la jeune femme, mais je dois dire qu'il a été merveilleusement géré, résolvant les malentendus et très touchant (notamment dans l'attitude du Docteur, que ce soit ses réticences à être touché ou son incapacité à reconnaitre clairement les caractéristiques des visages, jusque-là source de gags pour illustrer son étrangeté mais qui prend une autre dimension). Peter Capaldi, en plus de jouer toujours aussi facilement du caractère grincheux de son Docteur, se révèle souvent très émouvant, comme dans le passage où il réagit comme un gamin émerveillé à la proposition du Père Noël de conduire le traîneau. L'enthousiasme enfantin avait été repoussé cette saison pour mieux éclater en période de fêtes, ce qui est finalement plutôt pertinent.

Le retour de Clara est donc réussi, bien qu'on puisse craindre que ce soit reculer pour mieux sauter: il lui faudra un nouveau départ à la hauteur, désormais. En attendant d'y être, rien n'empêche d'apprécier cet épisode de Noël qui se classe parmi mes préférés avec The Snowmen
potion préparée par Zakath Nath, le Samedi 27 Décembre 2014, 13:09bouillonnant dans le chaudron "Whoniverse".


Ingrédients :

  TrueMormont
02-01-15
à 14:22

Absolument adoré ce premier Christmas Special avec Capaldi. Avec le teaser et les rumeurs persistantes, je m’étais attendue à deux choses : un épisode de Noël gentillet et le départ définitif de Clara. Contente que malgré toutes les critiques, souvent non fondées, sur « le manque d’inspiration » de Moffat, ce dernier arrive toujours à surprendre, enfin, à me surprendre en tout cas.^^ D’après internet, Coleman resterait une saison entière. Nouvelle intox ? Je dois avouer que malgré de profondes réticences à l’égard du personnage, les derniers épisodes, et le Christmas Special en particulier avait fini par me faire changer d’avis. Par contre, je ne sais pas si cette bonne alchimie tiendra une dizaine d’épisodes sans lasser…

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
02-01-15
à 16:58

Re:

Pour Coleman, c'est officiellement toute la saison même si des rumeurs avant la diffusion de l'épisode laissaient entendre que c'était juste pour la première moitié. Je me demande comment ça va être géré, la saison 8 tournait beaucoup autour de l'acceptation du nouveau Docteur par Clara et la façon dont il la transformait sans le vouloir à son image, mais maintenant Clara s'est fait à ce Docteur et il est clair que ce dernier adore Clara. Peut-être un nouveau venu dans le TARDIS ajouterait à la dynamique. On sait déjà que le premier épisode va s'appeler The Magician's Apprentice, étant donné que la comparaison est faite entre Twelve et un magicien plusieurs fois, y compris dans Last Christmas, ça peut donner une indication du contenu. Mais si ça se trouve, le magicien du titre n'est pas Twelve, on a déjà eu des fausses pistes comme The Next Doctor. Un compagnon masculin qui ne soit pas un love interest pour Clara, ou une compagne féminine différente, ce serait bien mais le tournage commence ce mois-ci et on a aucune annonce de casting pour l'instant (pour comparaison, On avait su en février que Samuel Anderson jouerait un personnage important en saison 8).

  Vous-ne-savez-pas-Qui
02-01-15
à 20:50

Re:

Un troisième lascar dans le TARDIS serait effectivement une excellente idée. Quelqu'un d'âgé, comme Wilfred Moth ou encore un gosse, moins insipide que Courtney Woods. Ou mieux, un alien ( je crois qu'il y en a eu dans un des classics?). Ou n'importe qui ayant une compatibilité amoureuse nulle avec l'un ou l'autre des occupants du TARDIS. Concernant l'absence d'annonce, peut-être est-ce dû au fait qu'il s'agisse de quelqu'un que l'on connaisse déjà? Comme toi j'ai beaucoup aimé Shona par exemple.

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
02-01-15
à 21:09

Re:

Un alien est possible mais je ne sais pas si ce serait une bonne idée qu'il soit trop alien alors qu'on a un Docteur qui est assez marqué à ce niveau et que les compagnons ont pour but de contrebalancer ça. Shona, on en parle beaucoup et c'est vrai que l'épisode la met particulièrement bien en avant (plus qu'Ashley même si on voit que le Docteur apprécie la façon de penser de celle-ci) et c'est la seule qui veut garder le contact avec les autres après leur aventure.

J'aimerais bien un compagnon d'une autre époque, la série classique a montré que c'était possible mais la BBC a l'air de rechigner alors que du côté des showrunners il n'y a pas l'air d'y avoir de problème (à la base Davies avait envisagé que Martha vienne de 1913 même si je ne sais pas si c'est lui ou la production qui a changé d'avis, et Moffat voulait que la version de Clara qui voyage avec le Docteur soit celle de The Snowmen).