Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Doctor Who Christmas special 2011: The Doctor, The Widow and The Wardrobe
Pour remercier Madge Arwell, une mère de famille anglaise des années 40, de l'avoir un jour aidé, le Docteur l'invite, elle et ses enfants Cyril et Lily, à passer un Noël très particulier.

Après avoir revisiter Un Conte de Noël l'année dernière, Moffat se penche sur le livre des Chroniques de Narnia sans doute le plus connu, Le Lion, la Sorcière, et l'Armoire Magique. Ou en tout cas, celui qui se prête le plus à un épisode spécial Noël, avec sa forêt enneigée et son ... père Noël, ah tiens. Avec une inspiration de base sentant déjà les fêtes de fin d'années, l'ambiance est plus facilement de saison que dans les épisodes écrits par Davies, qui devait plutôt faire coller Noël à son intrigue que l'inverse.

On a donc un épisode qui permet de prolonger les festivités et à regarder en digérant la dinde... Et pas grand chose de plus car l'intrigue en elle-même est assez faible, quoiqu'on ne pourra accuser le Moff, pour le coup, d'avoir pondu un truc trop ambitieux et emberlificoté.

Les décors sont très jolis, les enfants jouent bien, on a une bonne dose de magie et un peu d'émotion, mais l'histoire ne décolle jamais complètement et Bill Bailey est honteusement sous-exploité. Reste un spectacle de fin d'année très mignon mais qui ne restera pas gravé dans le marbre.
potion préparée par Zakath Nath, le Lundi 26 Décembre 2011, 16:44bouillonnant dans le chaudron "Whoniverse".