Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Doctor Who Christmas Special 2010: A Christmas Carol
En voyage de noces dans un vaisseau spatial de luxe, Amy et Rory déchantent vite: leur moyen de transport est sur le point de s'écraser sur une planète embrumée. Seul le Docteur peut les sauver, mais pour cela, il doit convaincre l'horrible Kazran Sardik, qui contrôle les cieux de la planète, de faire un bon geste.

Voici le premier épisode de Noël écrit par Steven Moffat, moins spectaculaire que ceux de l'ère Davies, et beaucoup plus tourné vers Noël. Il faut dire que le scénariste se base ici sur le célébrissime conte de Dickens mille fois adapté. Le récit a donc un côté un peu balisé, mais heureusement, il ne s'agit pas d'une simple adaptation à la sauce Doctor Who: le Docteur étant fan de Dickens, comme on le sait depuis la saison 1, il décide lui-même de s'inspirer du livre pour dégeler Kazran. Mais modifier le passé n'est jamais simple, et heureusement car cette notion de temps qui peut être réécrit, sur laquelle Moffat insiste depuis la saison précédente, peut laisser la porte ouverte à bien trop de facilité.

Amy et Rory sont ici très effacés, et le Docteur, toujours exubérant, enfantin et gaffeur, a beaucoup de latitude pour s'exprimer. Dans le rôle du vieux Kazran, Michael Gambon est parfait, et les acteurs qui le jouent plus jeunes sont très mignons. L'univers steampunk ne manque pas de charme. Seule Katherine Jenkins m'a laissée de glace, elle a une belle voix, certes, et c'est bien pour ça qu'on l'a engagée, mais bof, bof. Dommage également qu'à aucun moment on ne soit véritablement inquiet pour l'équipage du vaisseau, qu'on en vient presque à oublier.

La fin est finalement assez mélancolique car malgré la bonne humeur on ne peut avoir de véritable happy-end ce coup-ci, juste un joyeux Noël avant de revenir à la triste réalité, mais cela reste plaisant et festif (et puis à côté de l'épisode de l'année dernière, ça ne peut être que gai).
potion préparée par Zakath Nath, le Lundi 27 Décembre 2010, 12:52bouillonnant dans le chaudron "Whoniverse".