Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath
Ça - Chapitre Un (3)
Vendredi 22/09 12:04 - Escrocgriffe

Potion précédente-Potion suivante
Doctor Foster, saison 2
Cela fait deux ans que Gemma a divorcé de Simon et mène de nouveau une vie tranquille avec son fils Tom. Lorsque son ex-mari, sa nouvelle épouse et leur fille reviennent à Parminster, c'est officiellement pour que Simon voie plus régulièrement Tom. Il a en fait autre chose en tête.

À l'image de Broadchurch, Doctor Foster était présentée comme une mini-série et sa conclusion n'appelait pas de suite, mais le succès ayant été au rendez-vous, elle a tout de même été renouvelée. Comment son créateur, Mike Bartlett (Doctor Who - Knock Knock, King Charles III), allait-il relancer l'intérêt après que Simon ait quitté Parminster et que que Gemma ait obtenu gain de cause?

Après une saison axée sur le désir de Gemma de démasquer son mari infidèle et de ne pas être le dindon de la farce, on découvre un Simon de retour et affichant une réussite insolente, mais éprouvant un besoin maladif de remporter la victoire face à son ex-épouse, par tous les moyens possibles.

Encore une fois, l'intérêt de la série est de ne pas opposer une pauvre femme éplorée face à un butor. Si à chaque épisode qui passe, le dégoût pour Simon grandit (à se demander comment il a pu faire illusion pendant quinze ans), le comportement de Gemma inquiète. Elle est toujours dans la contre-attaque, mais ses méthodes sont parfois si tordues, qu'on craint à chaque instant qu'elle sorte définitivement de la route. Et dans l'affrontement entre les deux, enfants, amis et compagnons du moment ne sont que des pièces à utiliser contre l'autre.

Les personnages secondaires se retrouvent pris dans la querelle et même ceux qui ont des choses à se reprocher sont vite à plaindre (j'ai un peu été étonnée de voir Gemma et Anna en si bon terme car même si mes souvenirs de la saison 1 sont flous, elles s'étaient chacune fait de sales coups dans le dos).

Les interprètes sont impeccables, que ce soit Suranne Jones toujours sur le fil, Bertie Carvel en enfoiré de première classe ou Tom Taylor dans le rôle ingrat de l'adolescent maussade mais qui a quelques raison de tirer une tête d'enterrement coincé entre des parents pareils.

De ce fait, la tension ne retombe jamais, quand bien même on commence à s'habituer aux méthodes du scénariste, mais en contrepartie il est de plus en plus dur de ressentir de l'empathie pour des personnages aussi extrêmes. On continue de regarder en se demandent jusqu'où cela va aller et si cela ne se soldera même pas carrément par un décès, mais avec un zeste de fascination morbide.

Il y a tout de même une limite à ce que tout spectateur peut endurer et si le sens du suspense manifesté dans la série est présent, il faut néanmoins espérer qu'on ne rempile pas pour une troisième saison, tout le monde en a suffisamment bavé.
potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 4 Octobre 2017, 14:01bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".