Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Dans le noir
Peu après la mort de son père, alors que sa mère souffre de dépression, la vie de Martin se complique encore quand une mystérieuse et menaçante créature apparait dès que la lumière s'éteint. Il se réfugie chez sa sœur, qui a déjà dû faire face à des apparitions similaires avant de quitter la maison.

Produit par James Wan, ce film est la transformation en long-métrage par David F. Sandberg de son propre court. La difficulté dans ce genre de cas de figure est généralement de faire tenir ce qui pouvait être une bonne idée pendant un temps réduit sur plus d'une heure. Un pari pas tout à fait raté mais pas franchement réussi non plus.

Les capacités de la créature, capable d'apparaître dans toutes les zones d'obscurité, et ses différentes apparitions dans la pénombre sont bien trouvées et ménagent quelques jolis frissons. De plus, le parallèle avec la dépression de la mère et les conséquences sur elle-même et son entourage est également intéressant, quoique décevant dans sa résolution expéditive.

Néanmoins, malgré une durée relativement courte et un début qui ne perd pas de temps, les différentes manifestations finissent par ne plus autant surprendre, et avant le climax (où il y a quelques idées amusantes pour trouver des sources de lumière) la dangerosité du monstre semble varier selon les besoins: il semble laisser tomber assez facilement alors qu'il pourrait zigouiller ses proies plus tôt avec un peu plus d'insistance.

De plus, l'héroïne met un bon moment avant de réaliser quelque chose concernant son père que le spectateur avait compris quasiment de suite (ou au pire, lors du flashback), ce qui fait qu'énoncer l'information à la fin tombe totalement à plat.

Bien qu'il n'ait pas de quoi s'imposer comme un classique du genre, Dans le Noir se laisse tout de même regarder sans déplaisir grâce à un concept de créature simple mais efficace et un couple principal plutôt attachant.
potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 2 Septembre 2016, 16:16bouillonnant dans le chaudron "Films".