Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Da Vinci's Demons, saison 3
L'Empire ottoman attaque la cité d'Otrante et Leonardo ne peut rien faire pour les arrêter. Pour stopper l'invasion, des alliances inattendues vont se nouer tandis que Leonardo devra remettre en cause ses certitudes.

Ah, Da Vinci's Demons! Après une première saison où il n'y avait pas grand chose à sauver, la suivante m'avait agréablement surprise. Elle était bardée de défauts mais divertissantes et beaucoup moins racoleuse. Cette bonne surprise, avec le temps, n'est-elle pas parvenu à me faire croire que j'avais trouvé cette saison carrément recommandable? Est-ce pour cela que par comparaison, j'ai été déçue par la troisième ou est-elle vraiment plus faible? Honnêtement, je ne me sens pas de me refaire une intégrale de la série pour en avoir le cœur net. Mais cette saison 3, donc. La diffusion a été repoussée de quelques mois, et Starz a annoncé son annulation en dévoilant l'intégralité des épisodes restant sur son site. Autant dire qu'entre les succès de Black Sails et Outlander, la chaîne n'avait pas l'air de savoir quoi faire de celle-ci. Cependant, contrairement aux saisons précédentes, on ne finit pas sur un cliffhanger et cette dernière saison est plus ou moins pensée comme une fin de série.

La saison a pour toile de fond l'occupation d'Otrante par l'armée ottomane. L'occasion pour les Italiens de s'allier plus ou moins malgré eux, tandis que les Fils de Mithras et Leonardo se retrouvent en porte-à-faux. Malheureusement, la sauce ne prend pas. On se désintéresse de l'intrigue mystique (pour peu qu'on s'y soit un jour intéressé) et le prétexte historique est traité de façon trop délirante (mais sans humour) pour convaincre davantage. C'est l'occasion pour pas mal de personnages d'y passer mais si dans certains cas cela passe sans problème dans la narration, pour d'autres cela parait bien trop expéditif au regard de leur importance. On rajoute aussi des personnages dont l'importance ne sera jamais démontrée, dont une sœur pour Leonardo qui est bien sympathique, mais c'est tout.

Du côté des acteurs, Tom Riley a bien su jouer de l'évolution de son personnage, plus grave et mature et surtout beaucoup moins horripilant (bien que le blouson de moto dont on l'affuble une bonne partie de la saison ne l'aide pas à être crédible). En revanche, Elliott Cowan et Blake Ritson font assaut de cabotinage. L'aspect torturé du second était déjà usé jusqu'à la corde en saison 2 et on arrive à aller encore plus loin. Dommage, le personnage aurait pu être vraiment intéressant si l'on avait évité de tels excès. Quant à Laurent de Medicis, je n'ai jamais apprécié son interprète (dans cette série-là tout au moins) mais il décroche le pompon du jeu théâtrale en dernière partie de saison (avec de la compétition en la personne de Paul Freeman - je t'aime toujours, Belloq, mais franchement...). Pourtant, je ne suis pas allergique au jeu théâtral dans certaines séries mais là, ça ne passait pas, sans doute parce que l'univers posé ne se marie pas bien aux envolées pseudo-shakespeariennes.

J'ai néanmoins, toujours apprécié Eros Vlahos en Nico et j'en suis également venu à aimer Laura Haddock dans le rôle de Lucrezia, ainsi que l'évolution du personnage de Vanessa.

Tout en étant supérieure à ce qu'elle était à ses débuts, la série reste donc globalement ratée. Mais un ratage à la fois agaçant et curieusement attachant, un mélange des genres qui n'a pas réussi à prendre mais qui dans l'idée était plutôt sympathique bien que le traitement n'ait pas su suivre.
potion préparée par Zakath Nath, le Lundi 9 Novembre 2015, 14:24bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".