Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Correspondance de Groucho Marx
Pendant plusieurs décennies, Groucho Marx a entretenu une correspondance plus ou moins régulière avec ses proches, des collègues de la scène et de l'écran ou encore des gens de lettre. Une correspondance qui reflétait souvent son esprit bien particulier.

Groucho Marx est probablement le membre le plus connu de la fratrie, même pour ceux qui n'ont vu aucun de leurs films, ou qui ne connaissent même pas son nom, mais au moins le look qu'il affichait avec sa moustache et ses sourcils peints. Sa correspondance a été offerte à la Bibliothèque du Congrès au milieu des années 60 puis publiée, ainsi que certaines des réponses qui lui ont été adressées.

Le volume est divisé d'abord par thèmes puis chronologiquement. On peut toutefois se demander pourquoi on débute par une petite partie intitulée L’industrie du cinéma alors que plus tard on a un chapitre Broadway et Hollywood: pourquoi ne pas avoir fusionné les deux, mystère. Il est également question de sa famille (on se perd un peu entre ses différentes épouses), de politique et de littérature, car si Groucho a dû arrêter sa scolarité prématurément il entendait bien combler ses lacunes par la suite, bien qu'il ait toujours buté sur James Joyce (on le comprend). S'il correspond avec quelques personnalités toujours connues comme T.S. Eliot ou encore Jerry Lewis et fait l'éloge de la nouvelle génération qui arrivait en les personnes de Carl Reiner et Mel Brooks, il faut bien reconnaître que d'autres, comme Fred Allen, n'évoqueront peut-être pas grand chose pour le lecteur français, tout comme les émissions de télévision évoquées. Et si le style des lettres fait souvent sourire, il ne faut pas s'attendre à rire à gorge déployée (elles peuvent prendre un tour plus touchant, comme quand il est question de la mort de Harpo).

On entrevoit la personnalité de Groucho, les coulisses du monde de la télévision des années 50/60 (sa correspondance se tient principalement après qu'il ait laissé de côté le cinéma, ou qu'en tout cas la période de gloire des Marx sur grand écran soit passée) mais pour parler franchement, ce recueil est davantage à réserver aux fans qui veulent creuser le sujet qu'aux simples curieux ne connaissant pas du tout les intervenants. Pour rester avec Groucho hors écran, ses Mémoires capitales sont sans doute plus abordables.
potion préparée par Zakath Nath, le Lundi 6 Juillet 2020, 09:42bouillonnant dans le chaudron "Littérature".