Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Conjuring: les Dossiers Warren
Le couple Perron et leur cinq filles s'installent dans une grande et vieille maison à Rhode Island, mais déchantent assez vite: les portes qui s'ouvrent et se ferment toutes seules et le plancher qui grince, passe encore, c'est le lot des vieilles demeures, mais les événements étranges et de plus en plus sinistres se succèdent, poussant les Perron à contacter de célèbres démonologues, Ed et Lorraine Warren.

Les histoires de fantômes et de bâtisses hantées, je l'ai déjà mentionné, c'est de loin mon thème préféré dans le domaine du fantastique et de l'épouvante. Peut-être parce que tout en étant sceptique, je me monte la tête facilement chaque fois que j'entends un bruit bizarre la nuit (quand je suis à la campagne, je ne vous raconte pas) ce qui me rend plus réceptive à des histoires de maisons affligées d'une présence malfaisante qu'à des histoires d'invasions de zombies. Pour que je n'apprécie vraiment pas un film de fantômes, il faut vraiment qu'on abuse des jump-scares, le procédé le plus facile mais le plus lassant (c'est ce qui m'avait gâché The Woman in Black, un film qui aurait pu être très bien sans cela) ou se repose sur les effets spéciaux spectaculaires quand la suggestion est de mise (Hantise de Jan de Bont étant pour moi l'exemple de tout ce qu'il ne faut pas faire quand on s'attaque au sujet de la maison hantée). Ce Conjuring me tentait beaucoup et j'ai passé un excellent moment mais quelques éléments m'ont fait baisser mon appréciation finale.

James Wan n'invente rien mais sa mise en scène est extrêmement efficace dans sa première partie et démontre que le classicisme a du bon, on peut encore flanquer la frousse à base de trucs basiques quand on sait comment faire monter la sauce avant. La scène avec Christine et Nancy et le "quelqu'un derrière la porte" est particulièrement réussie. Malheureusement, la pression retombe un peu dans la deuxième partie, moins maîtrisée, à partir de l'arrivée des Warren. Tout d'abord, j'ai un peu de mal avec le spécialiste en démonologie qui va sortir des sentences avec un sérieux papal tel que "une odeur de charogne traduit la présence d'un démon": vu son métier, normal qu'il y croie (et dans le contexte, il a raison) mais pour peu qu'on ait un peu de distance, on s'entend surtout penser "oui, ça ou un rat crevé". Mais surtout, autant je marche facilement aux histoires de fantômes, autant les possessions démoniaques et surtout les scènes d'exorcisme ne m'émeuvent pas plus que ça, ce qui rend le dernier quart d'heure plus grand-guignolesque qu'autre chose. Il y a un très bon passage dans cette deuxième moitié de film, impliquant une poupée, mais qui semble presque appartenir à un autre film (rien que de penser au fait que la fille des Warren dorme tout près d'une pièce remplie d'artefacts possédés a de quoi générer pas mal de cauchemars, mais c'est une autre histoire).

Le scénario était peut-être dirigé dans cette direction à cause de la caution "inspiré de faits réels" mais il est tout de même dommage que le film ne soit pas satisfaisant sur sa longueur, car il est bien joué, soigné, et offre de bons moments d'angoisse.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 23 Février 2014, 11:13bouillonnant dans le chaudron "Films".


Ingrédients :

  Escrocgriffe
27-02-14
à 12:08

J’avoue être terrifié par les films d’exorcisme, et celui-là m’a vraiment angoissé !
Sans vouloir trancher dans le débat « événement surnaturel ou hystérie collective ?", j’avoue avoir été assez ému par le calvaire (réel) de cette famille : j’ai apprécié la dimension psychologique. Une telle expérience doit être horrible à vivre. Brrr...

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
28-02-14
à 13:54

Re:

En effet!
Est-ce que tu as vu Insidious? Après ce film, ça m'intéresserait de voir ce que Wan a fait dans le même genre.

  Escrocgriffe
28-02-14
à 14:33

Re:

Oui ! Et je n'en attendais pas grand chose, et j'ai eu une très bonne surprise, au point où j'ai même préféré "Insidious 2" au premier volet ! C'est assez différent des "Dossiers Warren", film plus psychologique, mais c'est très efficace. Tu me diras ce que tu en penses ;)