Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 2
Pendant que le frère Justin rassemble toujours plus de disciples et a trouvé le lieu pour implanter sa congrégation, Ben part à la recherche d'Henry Scudder, qu'il doit absolument retrouver avant son ennemi. D'après la Direction, le sort du monde en dépend.

La première saison de Carnivàle s'était achevée violemment, laissant certains personnages dans des situations impossibles: Sofie coincée avec sa mère dans une roulotte en flammes, Ruthie ressuscitée par Ben qui pour se faire prenait la vie de Lodz tandis que Justin acceptait pleinement sa nature maléfique. On reprend exactement où l'on en était resté même si plus d'un an s'est écoulé entre la diffusion des deux saisons et que cela se ressent à la disparition peu ou pas expliquée de certains membres de la troupe: exit ainsi Catalina, Gecko et les sœurs siamoises, bonjour Rollo le contorsionniste. Soit.

La série devait compter six saisons, HBO a décrété que celle-ci serait la dernière. Daniel Knauf a néanmoins conclu un cycle avec les épisodes qui restaient, apportant des réponses à la plupart des visions et des indices amenés jusque-là, offrant l'affrontement promis entre Ben et Justin mais on nous laisse avec la plupart des personnages salement engagés et la nature de Sofie pas tout à fait claire (simplement amenée à suivre les traces de Justin ou son statut d'"Omega" lui donne une importance et une particularité supplémentaire? Je penche pour la seconde hypothèse). Ce n'est pas totalement frustrant car l'on sent que si les plans s'étaient déroulés comme prévu, une fin fermée n'était pas dans l'esprit d'un combat éternel renouvelé à chaque génération.

Il y a à voir cependant avant d'arriver à cette fameuse fin. On retrouve avec plaisir cet univers historico-magique où la réalité la plus sordide de l'Amérique de la Grande Dépression côtoie des séquences fantasmagoriques. Bien que certains personnages restent ambigus dans leurs méthodes ou leurs intentions (la Direction, ou Iris), on est davantage de plein pieds dans un conflit entre le Bien et le Mal, Ben et Justin, ce dernier ressemblant désormais à un antéchrist des plus classiques, ce qui ne l'empêche pas d'être terrifiant, pas tellement dans les scènes où il nous sort les yeux noirs et tout l'attirail mais dans ce qu'on ne montre pas (le sort de Céleste est particulièrement perturbant). Du côté de Ben, son parcours à la recherche de Scudder est également dérangeant, pour ne pas dire cauchemardesque, notamment quand il va faire connaissance de sa grand-mère et de son entourage dégénéré ou quand il va brièvement tomber entre les mains du mystérieux Evander Geddes.

Toute cette quête pleine de dangers, notamment représentés par Varlyn Stroud, malfrat entré au service de Justin incarné par l'excellent John Carroll Lynch, se mêle harmonieusement au contexte historique et social et les scènes plus terre-à-terre comme les ennuis d'argent de Félix ou les alliés politiques de Justin ne sont pas moins passionnantes que le reste. Seule la sous-intrigue avec Lila, soupçonnant Ben et Samson de ne pas être pour rien dans la disparition de Lodz qui se sert de Ruthie pour lui apparaître, n'apporte pas suffisamment: on sent que le ressentiment de la femme à barbe devait avoir plus de conséquences qu'une simple rébellion vite avortée mais ce ne sera jamais développé même si au moins, ce qu'on a mène à la révélation par Jonesy des pouvoirs de Ben, une des plus jolies scènes de la série suivie par une mobilisation générale du Carnivàle face à Justin qu'on n'attendait pas vraiment.

Malgré sa brièveté frustrante mais aussi peut-être à cause d'elle, Carnivàle est une série singulière qui fascine et dont on peut continuer de parler, des années après sa diffusion, pas seulement pour rêver de ce qu'elle aurait pu être étalée sur six saisons, mais aussi pour le contenu riche qu'elle contient. Le type de série qu'on a envie de reprendre du début à peine l'a-t-on achevée.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 28 Août 2022, 18:02bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".