Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Boardwalk Empire, saison 3
Nucky fête le Nouvel An en grandes pompes et fait part de son intention de vendre son alcool exclusivement à Arnold Rothstein. Cette décision ne convient pas à Gyp Rosetti, trafiquant de New York qui désire s'implanter dans la région. Margaret tente de développer une aide spécifique aux femmes au sein de l'hôpital tandis qu'à Chicago, Nelson essaie difficilement de se faire à sa nouvelle vie.

Le départ d'un personnage principal dans une série peut parfois porter préjudice à celle-ci. Dans le cas de Boardwalk Empire, comme pour Game of Thrones, les morts brutales et prématurées font partie du jeu et de ce fait, s'acceptent sans trop d'encombres. Du reste, il y a une telle galerie d'autres personnages à suivre, les anciens comme les nouveaux venus, qui demandent que l'on reste attentif et l'on n'a pas vraiment loisir de trop s'attarder sur les défunts, à moins qu'ils aient une importance pour ceux qui leur survivent. Les disparitions de Jimmy et d'Angela Darmody vont donc marquer de manière différente Nucky, Gillian et Richard Harrow mais la présence d'un nouvel antagoniste, Gyp Rosetti, va apporter davantage de tension à Atlantic City. Bobby Cannavale campe avec bonheur un psychopathe de premier ordre complètement sado-maso (mais qui a la meilleure réplique à sortir au cas où l'on vous interrompe grossièrement). Peu de ses adversaires ou de leur entourage sortiront indemnes de l'affrontement (sans parler d'un bâtiment emblématique) et ce n'est pourtant qu'une partie de la saison.

À Atlantic City, outre les problèmes habituels de Nucky (a-t-il réussi à effectuer une livraison d'alcool auprès de Rothstein? J'imagine qu'on ne montre que celles qui foirent parce qu'elles ont un impact dans l'intrigue mais ça tourne au running-gag), son mariage avec Margaret est déjà compromis et celle-ci se partage entre histoires de couple et, plus intéressant, son désir de développer les soins accordés aux femmes ainsi que l'instruction concernant leur santé dans l'hôpital dont elle est la bienfaitrice, une initiative qui ne va pas se faire sans heurts. Eli sort de prison et malgré ses efforts pour faire amende honorable, a bien du mal à se faire accepter de nouveau dans le gang de Nucky,repartant tout au bas de l'échelle. Un parcours qui rend le personnage plus sympathique qu'il n'était dans les précédentes saisons. Quant à Chalky White, il est un peu en retrait avant de prendre une importance capitale dans les derniers épisodes, ainsi, dans une moindre mesure, que son gendre. Enfin, Richard Harrow et Gillian gèrent à leur façon la disparition de Darmody et le plus instable n'est pas celui qu'on aurait cru en saison 1.

On ne perd pas de vue New-York et Chicago. Du côté de la Grosse Pomme, Luciano et Lansky sont mis en difficulté dans leur petit trafic d'héroïne par Joe Masseria et l'on voit davantage Siegel, encore ado mais déjà bien fondu et à la gâchette facile. À Chicago, outre ce bon vieux Al Capone qui se met Dan O'Bannion à dos, à moins que ce ne soit l'inverse (accessoirement, je comprend du coup d'où vient l'allusion au gangster-fleuriste du Scarface de Howard Hawks), Nelson n'a rien trouvé de mieux à faire que de s'y installer sous le nom de George Mueller, représentant de commerce. J'étais dubitative dans la première saison face à ce personnage psychorigide et fanatique plus crispant qu'autre chose mais on verse désormais avec lui en pleine tragi-comédie. On ne peut que le plaindre face à tout ce qu'il doit endurer et à la guigne qui le poursuit, et pourtant il y a une telle accumulation de malentendus et de coups du sort pour un personnage au départ aussi à cheval sur la morale et la légalité que c'en devient par moment hilarant.

Cela fait beaucoup. Cette saison 3, comme les précédentes, donne parfois l'impression d'un trop plein de personnages, de sous-intrigues, et si la plupart d'entre elles se rejoignent à la fin et ont une conclusion temporaire, on perd parfois de vue certains personnages un peu trop longtemps, comme laissés sur le bord de la route jusqu'à ce qu'il soit absolument nécessaire de les prendre en stop, d'où une certaine frustration qui tourne parfois à la confusion. Les scénaristes aiment aussi à prendre leur temps, en témoigne un épisode qui tourne exclusivement autour de la célébration de Pâques chez les Thompson, Gillian, Richard ou même Gyp, qui n'est pas inutile puisqu'il fait progresser certaines relations ou éclaire sur l'état d'esprit des personnages mais peut paraître comme une longue parenthèse un peu vaine pour bien démontrer que tout n'est pas que tueries à la sulfateuse. Heureusement, il y a suffisamment de quoi se contenter, entre les costumes, le jeu d'acteurs et les dialogues, pour ne pas trop mal vivre les petits passages à vide.

Au bout de trois saisons, la série ne donne en tout cas pas signe d'essoufflement, au contraire, elle négocie bien les départs et sait toujours ébranler les personnages sur leurs bases, quand elle ne les fait pas carrément s'écrouler sans qu'on puisse deviner s'ils parviendront à se relever... ou comment.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 15 Août 2021, 12:28bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".