Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Blindness

Un homme devient subitement et inexplicablement aveugle. C'est le début d'une épidémie fulgurante qui conduit le gouvernement à mettre en quarantaine les premiers contaminés. Une femme étrangement immunisée se fait passer pour aveugle afin de suivre son mari atteint par la maladie.

Après les remarqués La Cité de Dieu et The Constant Gardener, Fernando Meirelles adapte un livre de Jose Saramago, que je n'ai pas lu. Un peu comme dans Les Fils de l'Homme, la question n'est pas de comprendre le pourquoi du comment du mal, mais d'essayer d'imaginer comment nous réagirions dans une telle situation (et comme dans Les Fils de l'Homme la réponse est: pas très bien). La réalisation de Mereilles est efficace, usant par moment d'artifices qui nous font partager l'aveuglement et le chaos dans lesquelles sont plongés les personnages. Le film est porté par de très bons acteurs, Julianne Moore, Mark Ruffalo, Danny Glover et Gael Garcia Bernal pour n'en citer que quelques-uns.

Néanmoins, on a parfois l'impression que le film essaie un peu trop de traiter son sujet d'un peu toutes les façons: la longue partie dans le sanatorium fait un peu penser à Sa Majesté des Mouches (on essaie de s'organiser de façon civilisée jusqu'à ce qu'une partie du groupe plus sauvage prenne le pouvoir), une fois dehors on est à la limite du film de zombies... De plus, la logique semble parfois un peu mise de côté pour pouvoir plonger au maximum les personnages dans la merde. Et enfin, quand le réalisateur semble ne plus rien avoir à dire, tout s'arrange. Ces réserves mises à part, le film reste quand même intéressant, même si au final, je ne suis pas vraiment sûre d'avoir aimé O_o.

potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 10 Octobre 2008, 17:24bouillonnant dans le chaudron "Films".