Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath
A Discovery of Witches, saison 2 (4)
Samedi 10/07 15:25 - Zakath-Nath
O'Brother (2)
Samedi 23/10 22:18 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Blackwater VI - Pluie
La vie de la famille Caskey, qui profite enfin de son immense fortune, suit un cour paisible. Néanmoins Elinor prend de l'âge et ses anciennes victimes, mortes et enterrées ou noyées dans les flots de la Perdido depuis longtemps, commencent à se rappeler à son bon souvenir.

Avec Pluie s'achève le cycle de Blackwater, dans une fin annoncée très tôt par Elinor elle-même: quand elle mourra, Perdido disparaîtra avec elle. Michael McDowell prend cependant son temps avant d'entrer dans le vif du sujet, décrivant tout d'abord, avec son style simple et direct qui empêche tout ennui, la vie ordinaire des Caskey désormais au sommet: les désirs de mariage de Miriam, les caprices de Sister de plus en plus semblable à Mary-Love, la placidité de Tommy Lee ou encore le caractère difficile de Lilah... Malgré des personnalités fortes chez les femmes à défaut d'être toujours sympathiques face à des hommes qui ont compris qu'ils avaient tout intérêt à être conciliants et ne pas se poser de questions pour profiter de la bonne fortune générale, on peut dire que tout va pour le mieux, les comptes se règlent à leur manière, jusqu'à ce que quelques phénomènes étranges rappellent les événements les plus dramatiques qui ont frappé les Caskey.

Pourquoi maintenant? Ce n'est pas explicitement dit mais Elinor prenant de l'âge, on peut supposer que ses pouvoirs s'amenuisent et ses anciennes victimes tiennent moins facilement en place, tout du moins certaines d'entre elles. Ce qui nous donne deux ou trois scènes inquiétantes à souhait où l'on se dit d'ailleurs que ceux qui prennent le plus cher ne méritaient pas de telles sorties. La mystérieuse femme émergée des eaux dans le premier tome et près de cinquante ans plus tôt (le temps passe vite au fil des volumes!), elle, sait à quoi s'attendre et prend ses dispositions. On assiste alors à l'Apocalypse pluvieuse annoncée mais en ressort aussi un sentiment de paix, comme si tout rentrait dans l'ordre et que tous, dans une certaine mesure, s'y attendaient et l'acceptaient, comme un retour à la normale inévitable après quelques décennies mouvementées.

La conclusion, qui renvoie au tout début du cycle de manière peut paraître alors manquer de spectaculaire mais elle est tout à fait appropriée dans un cadre qui malgré son développement au fil des ans est toujours resté à l'écart des grands bouleversements (on aura parlé de la guerre, du mouvement pour les Droits civiques sans que les personnages en aient été changés) et en se centrant sur une famille dont le mode de fonctionnement, si ce n'est les destins particuliers, était déjà bien réglé avant l'arrivée de l'étrange Elinor. Michael McDowell aura en tout cas réussi à renouer habilement avec le feuilleton populaire dans un univers emprunt de réalisme magique.
potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 21 Juin 2022, 15:21bouillonnant dans le chaudron "Littérature".