Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
A touch of Cloth saison 1
Depuis la mort tragique de sa femme, l'inspecteur Jack Cloth se noie dans l'alcool et le travail. l'arrivée de sa nouvelle coéquipière, Anne Oldman, coïncide avec le meurtre barbare d'un vétéran. Le duo de policiers va traquer le tueur alors que les victimes s'accumulent.

En commençant cette courte saison (2 épisodes de 45 minutes seulement) je m'attendais à une comédie policière dans le genre de Vexed. En réalité, il s'agit d'une grosse parodie, plus proche de l'esprit ZAZ ou de La Cité de la Peur. J'aurais pu m'en douter, en lisant le titre (jeu de mot sur la série policière britannique A touch of Frost et l'expression "to touch cloth", l'équivalent de notre "laisser des traces de pneus"). Dès le départ, les gags s'enchaînent, qu'ils soient visuels ou dans les dialogues.

Tous les clichés sont là, l'inspecteur aigri par une tragédie, la fliquette obnubilée par son travail, le boss qui déteste le héros et le menace sans cesse d'une suspension, la légiste sexy, et le créateur, Charlie Brooker, les passent à la moulinette. Malgré sa brièveté, la saison ne présente en fait qu'une seule histoire, et il est dur de garder le rythme durant 1h30 et de continuer de surprendre. Il y a cependant suffisamment d'idées, et même si les gags ne font mouches qu'une fois sur deux, ils sont suffisamment nombreux pour qu'on pouffe régulièrement, voire davantage notamment, pour ma part, grâce à la séquence de la poursuite et celle où les parents d'une victime viennent se recueillir devant son corps à la morgue.

Les acteurs (John Hannah, Suranne Jones, Julian Rhind-Tutt - qui commence à ressembler à Bill Nighy - et d'autres) sont tous excellents, complètement au premier degré ce qui évidemment rend encore plus savoureuses les âneries qu'ils disent ou font. Avec une bonne dose d'humour crétin, c'est la série idéale pour se (re)mettre de bonne humeur.
potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 10 Septembre 2013, 21:57bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".