Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore

Potion précédente-Potion suivante
A Ship of War
1794. Charles Hayden n'a pas eu le temps de régler le malentendu entre lui et sa bien-aimée qu'il est envoyé au large des côtes françaises pour recueillir des informations primordiales. Son retour est compromis quand il se retrouve au milieu de plusieurs navires ennemis.

Troisième tome de la série des aventures du capitaine franco-anglais au service du roi George, et toujours aussi plaisant. On passe de l'intrigue en mer aux discussions de salon en parallèle et la carrière de Hayden avance tandis que sa vie amoureuse ne prend pas le tour attendu (Hayden et Henrietta ont l'occasion de s'expliquer, mais cela ne signifie pas forcément happy-end... Et si la série est amené à durer, ne pas caser le héros trop vite est sans doute nécessaire). je n'avais plus les précédents tomes bien en tête, du coup je ne voyais pas trop pourquoi Hayden avait une opinion assez basse de Ransome, mais qu'importe. Le trop parfait Wickham est ici plus en retrait et son sort laissé en suspense (si le but était d'arracher trop tôt un personnage trop idéal pour être de ce monde, on aurait sans doute décrit une mort émouvante... Je n'exclue pas forcément son retour par la suite).

Tout cela est donc bien agréable, parfois un peu facile (leur libération en France me semble un peu trop belle vue la période) et je continuerai à lire les aventures de Charles Hayden avec plaisir alors que pour poursuivre les Donachie, je me tâte.
potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 28 Juin 2013, 15:19bouillonnant dans le chaudron "À l'abordage !".