Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
A Lost Name
Mark Shadwell, hobereau à qui apparemment tout profite, est accablé de dettes et un de ses créanciers qu'il hait depuis l'enfance, Roke Wicherly, décide de lui rendre visite. Son séjour s'avère néanmoins fatal et le serviteur dévoué de Shadwell, Carmel Sherlock, est le coupable idéal.

La pause que je me suis accordée dans l'intégrale de Sheridan Le Fanu a-t-elle été bénéfique, est-ce que ce roman était meilleur que les précédents, ou encore un mélange des deux? Toujours est-il que j'ai eu grand plaisir à lire cet opus-ci après quelques volumes peu mémorables.

La recette reste pourtant la même mais le personnage de Carmel Sherlock était des plus attachant (comme le Sherlock plus célèbre, il joue du violon et sa description physique n'est pas sans rappeler celle d'un certain Childermass, mais hélas pour lui il est loin d'être aussi indépendant de ses employeurs et pas vraiment adapté pour affronter la méchanceté du monde).

Le personnage d'Agnès Marlyn est intrigant au départ (mais comme toujours, il faut se méfier de tout ce qui vient de France, hein), quant à Mark Shadwell, on a encore droit à la figure-type de roman gothique d'aristo déréglé. Néanmoins, un bon cru.
potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 14 Septembre 2016, 12:31bouillonnant dans le chaudron "Littérature".