Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
A Breath of Snow and Ashes
--> Outlander 6
Claire, Jamie et toute leur petite famille sont désormais bien installés en Caroline du Nord, mais alors que la Guerre d'Indépendance approche à grands pas,nos héros seront pris entre différentes allégeances, tandis que de vieilles connaissances reviennent.

Le précédent tome de la saga au long cours de Diana Gabaldon, The Fiery Cross, était un pavé qui se perdait totalement dans des détails sans intérêt au risque d'y noyer les péripéties notables. Ce volume 6 est à peu près dans la même lignée, mais m'a tout de même paru moins pire, peut-être parce que le souvenir de son prédécesseur était si mauvais qu'il en paraissait meilleur, peut-être parce que Gabaldon s'est légèrement calmée. Tout de même, le reproche principal est le même: la romancière a fait des recherches, c'est louable, mais à trop vouloir le montrer, à trop vouloir agrémenter le récit de détails sur la difficulté de la vie au XVIIIe siècle pour ne pas être rangée dans la catégorie eau de rose, elle se perd dans des considérations totalement triviales: ainsi, autant de considération sera accordée à Claire soignant les hémorroïdes d'un personnage secondaire qu'au viol de l'héroïne et ses conséquences (d'ailleurs on aime bien taper sous la ceinture dans cette série, que ce soit pour l'humour ou les blessures).

On ne peut pas dire qu'il ne se passe rien, mais tout parait traité sur le même plan d'importance, ce qui fait que les débuts de la Guerre d'Indépendance, qui devrait être un tournant dans l'histoire, se perdent au milieu des histoires de grossesses des voisines des héros, qu'on ramène encore Bonnet pour mettre un peu de danger sur la fin (je pensais qu'on s'en était débarrassé au tome précédent, mais rebelote), et encore, on ne devrait pas se plaindre parce que c'est le seul antagoniste mémorable qui nous reste (je ne pensais pas regretter un jour Jack Randall ou Geillis). Même le "compte-à-rebours" avant la mort annoncée des héros est sous-exploité alors que cela aurait pu être un facteur de tension.

Après, cela fait toujours plaisir de recroiser Lord John, la sous-intrigue où Claire est accusée de meurtre réveille un peu et le personnage de Tom Christie n'était pas totalement inintéressant, mais il faut tout de même espérer que le conflit qui démarre fasse repartir Gabaldon sur un terrain plus épique.
potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 6 Décembre 2017, 13:46bouillonnant dans le chaudron "Littérature".