Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath
Ça - Chapitre Un (3)
Vendredi 22/09 12:04 - Escrocgriffe

Potion précédente-Potion suivante
A Battle Won
Charles Hayden voit son premier commandement lui être retiré. À la place, on le charge de devenir capitaine par intérim de la frégate Thémis, sur laquelle il a précédemment servi comme lieutenant et dont la mauvaise réputation fait en sorte que tout capitaine de vaisseau refuse de la commander. Retrouvant une bonne partie de son équipage, Hayden rejoint la flotte de Hood en Méditerranée.

Under enemy colours marquait le début d'une nouvelle série maritime se déroulant à la fin du XVIIIe siècle. Un genre déjà largement représenté. Avec ce deuxième tome, Sean Thomas Russell n'a pas dit son dernier mot, puisque la fin promet de nouvelles aventures, laissant un Hayden toujours prêt à partir en mission mais dont les ennuis ont pris un tour très personnel (d'autant qu'il a visiblement un puissant ennemi encore à découvrir).

En attendant, ce volume se lit plaisamment. L'auteur lorgne, parmi ses prestigieux aînés, du côté d'O'Brian, semble-t-il, à en juger par les digressions culturelles et comiques comme une représentation très spéciale de Romeo et Juliette ou une partie de golfe. Il n'atteint pas le niveau de son prédécesseur, mais cela apporte des respirations bien venues. À l'exception de l'aspirant Wickham, toujours trop idéal, les personnages sont un peu plus développés, ou en tout cas on les retrouve avec plaisir. Ce qui m'a également beaucoup plus était le passage en Corse. Dans ce genre de séries, Corse=Napoléon et pas grand chose d'autres. C'était donc une bonne surprise de croiser d'autres figures corses majeures de l'époque, comme Paoli et Di Borgo, ça change et ça attirera peut-être l'attention des lecteurs anglo-saxons. Quelques longueurs malgré tout déparent un peu l'ensemble, mais en tout cas Charles Hayden semble bien parti pour se faire une bonne place dans la foule des officiers de marine de papier.
potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 6 Avril 2011, 21:46bouillonnant dans le chaudron "À l'abordage !".