Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath
Kingsman: le Cercle d'Or (2)
Mardi 17/10 15:42 - Zakath-Nath
Ça - Chapitre Un (3)
Vendredi 22/09 12:04 - Escrocgriffe

Potion précédente-Potion suivante
Watchmen - Les Gardiens

Le Comédien, un super-héros, est assassiné. Un de ses collègues, Rorschach, soupçonne une conspiration contre les héros masqués alors qu'une guerre ouverte entre les USA et l'URSS menace.

J'étais plus que dubitative avant de voir cette adaptation. Le bouquin est une somme, et le voir compressé en un film de 2h30 avait de quoi inquiéter, sans parler du fait que Zack Snyder, dont je n'avais pas aimé le précédent film, soit derrière la caméra. Les bandes-annonces et les extraits ne m'avaient pas enthousiasmés non plus. Certes, on reconnaissait les passages du comics, mais les ralentis me semblaient de mauvais augure. Ceci dit, les critiques parues dans les journaux étaient positives, et j'avais envie de lui laisser sa chance.

Je dois dire que ça ne commence vraiment pas trop mal avec la scène d'ouverture, malgré les quelques ralentis inutiles lors de la première baston qui sont visiblement la marque de fabrique de Snyder. Le générique sur du Dylan est vraiment pas mal du tout (malgré la Silouhette roulant une pelle à une autre femme sous le nez des photographes, bonjour la subtilité!). Malheureusement, cela se gâte par la suite. Le scénario a élagué l'intrigue zappant l'histoire parallèle mettant en scène les pirates, et simplifiant la fin. Ce n'est pas forcément un mal et je trouve que cela reste finalement assez clair pour le spectateur n'ayant pas lu la bande dessinée, sans se débarrasser des thèmes importants. Naturellement, le matériau original est incomparablement plus riche, mais c'est le lot de 99% des adaptations, même de qualité.

Malheureusement, à force de fidélité, je me suis ennuyée à mourir, car ce qui passe dans une bande dessinée qu'on lit à son rythme ne passe pas forcément aussi bien sur grand écran. Les surprises (et il y en a parfois de bonnes) se comptent sur les doigts de la main. De plus, la mise en scène n'aide pas: pourquoi vouloir coller à ce point aux vignettes pour montrer qu'on est fidèle à l’œuvre d'origine, si c'est pour transformer Dan et Laurie en super-héros hypra-cool, une fois qu'ils ont décidé de reprendre du service, avec effet l'Oreal pour la demoiselle? On est en plein contresens. Sans parler de quelques choix musicaux pas toujours très fins (le Vietnam, des hélicos? On va mettre La Chevauchée des Walkyries en fond sonore!).

Alors bien sûr, visuellement ça en jette. Snyder n'a pas édulcoré le propos, c'est violent, on voit les personnages à poil, d'accord, cela pourra surprendre le spectateur avide de voir un film de super-héros lambda, mais sinon, c'est vraiment trop plat pour être convaincant. La plupart des acteurs le sont, convaincants, par contre (même si la voix de Rorschach en vf n'est pas terrible) à l'exception de Matthew Goode en Ozymandias. Trop fluet, avec une attitude bien trop froide (dans le comics, il a l'air à deux doigts de pleurer quand il est sur le point d'atomiser Bumbastis, là il se contente d'un stoïque "adieu ma fille") et un air trop perfide, sa performance est vraiment à côté de la plaque et c'est bien dommage.

'Mon nom est Ozymandias, Roi des Rois :
Contemplez mes œuvres, Ô vous les puissants, et désespérez !'

Bref, c'est loin d'être aussi mauvais que je pouvais le craindre, mais c'est loin d'être une réussite, tous les points intéressants étant de tout de façon déjà dans la bande dessinée et plus développés.

potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 4 Mars 2009, 17:08bouillonnant dans le chaudron "Films".


Ingrédients :

  Jika
Jika
05-03-09
à 07:36

La bande-annonce m'a fait peur aussi, ça avait tout l'air d'être une redite de 300 ou Sin City (au moins pour ceux, comme moi, qui n'ont pas lu la BD). J'imagine que ce n'est pas un mal pour ceux qui aiment le style, mais personnellement, il me fait partir en courant...

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
05-03-09
à 08:20

Re:

Je ne trouve pas vraiment que ce soit une redite de 300, mis à part les ralentis qui sont quand même moins nombreux que je le craignais, même si encore plus hors-sujet quand ils sont là (dans 300, même si à la longue c'était pénible, même si ça atténuait toute la brutalité des combats, on pouvait comprendre la volonté de mettre en valeur le guerrier spartiate en montrant bien ses mouvements et en lui faisant prendre la pose, après tout, c'est une histoire racontée par un spartiate à d'autres spartiates pour glorifier les spartiates. Là par contre, je trouve ça juste à côté de la plaque).

En revanche l'histoire et les personnages sont bien plus complexes et riches que dans 300, même si ça c'est surtout du à l'oeuvre de base.

En tout cas, on peut se passer du film, la bande dessinée en revanche je te la conseille fortement.

Quoi qu'il en soit ça prouve encore une fois que la fidélité à tout prix pour ne pas défriser le fan en se contentant de copier-coller, ça ne marche pas bien.