Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Un seul vainqueur
L'amiral Richard Bolitho est cette fois-ci envoyé en Afrique du Sud avec pour mission de reprendre Le Cap mais ce n'est qu'un apéritif. Si la marine française a subi un coup fatal à Trafalgar, elle n'est pas forcément aussi moribonde qu'on le dit.

J'ai mis plus d'une semaine pour venir à bout de ce bouquin, une première pour une aventure de ce cher Richard. La série s'essouffle, je l'ai déjà souligné dans mes critiques précédentes, mais là, il y a des moments où j'arrivais à saturation. Pas tellement les passages entre Richard et Catherine, mais à cause du concert de louanges que quasiment tous les personnages adressent au héros, il ne se passe pas un chapitre sans que des marins se disent "quel homme tout de même" sans que notre modeste Richard soit même conscient de l'effet qu'il fait. Quand les personnages ne sont pas éperdus d'admiration, ils ont soient assez de jugeote pour reconnaître ses grands mérites et le laisser prendre les choses en main, soit sont vraiment méchants et médiocres. Seul Herrick, qui continue sa spirale descendante, échappe à ce schéma, et ce n'est pas la seule bonne chose du livre, on fait la connaissance de deux personnages Segrave, un aspirant empoté qui n'attend pas le dernier acte pour montrer qu'il en a dans le slibard, et Tiacke, un capitaine défiguré. Comme ils survivent, il y a des chances qu'on les revoit. J'ai tout de même l'impression qu'un meilleur travail éditorial permettrait de rehausser un peu le niveau en coupant dans les dialogues répétitifs dont j'ai parlé mais je doute qu'arrivé à ce stade, Kent ait été supervisé au-delà du minimum syndical. Ça ne promet pas vraiment pour la suite.
potion préparée par Zakath Nath, le Jeudi 17 Octobre 2013, 09:33bouillonnant dans le chaudron "À l'abordage !".