Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Third Day
Sam, un homme hanté par la disparition de son fils quelques années plus tôt, se rend dans l'île d'Osea, où il se retrouve bientôt coincé par la marée. Alors qu'un festival est sur le point de se tenir, Sam va découvrir les traditions étranges des habitants d'Osea.

Créée par Dennis Kelly, à qui l'on doit la remarquée mais annulée Utopia et Felix Barrett, fondateur de Punchdrunck, une compagnie de théâtre immersif, et diffusée simultanément sur HBO, Sky et OCS, The Third Day s'annonçait comme l'un des événements télévisuels de la rentrée. Pourtant, ses débuts ne semblaient guère se détacher du lot: la réalisation est soignée, Osea dégage une certaine beauté lugubre mais les trois premiers épisodes sont finalement assez convenus avec un protagoniste propulsé au milieu d'une population de villageois bizarres et Jude Law en est souvent réduit à prendre des airs ahuris face à ce qui se déroule devant lui.

La spécificité de The Third Day réside en réalité dans sa construction et dans un épisode pivot, qui s'inscrit à la fois dans la continuité, peut être vu totalement séparément du reste ou ne pas être vu du tout sans que la compréhension de l'ensemble en souffre. Un épisode annexe dont l'existence semble en même temps avoir justifié tout le reste de la série. Il est encadré de trois premiers épisodes, se déroulant en été, où l'on suit le personnage joué par Jude Law, et de trois autres épisodes, se déroulant en hiver, où Naomie Harris débarque à son tour sur l'île pour devenir la protagoniste principale et relier tout ce qui s'est passé précédemment. L'épisode spécial, donc, logiquement intitulé Automne, a été diffusé le samedi 3 octobre, en direct, et dure 12 heures.

Douze heures pendant lesquelles on suit les habitants de l'île et Sam alors qu'une importante célébration prend place, dont lui et un jeune homme passant à l'âge adulte sont les heureux élus. Autant dire que le rythme est lent: en ouverture, durant presque une demi-heure on suit la caméra sur le chemin qui mène à l'île, au point que l'on se dit que la marée sera remontée avant qu'on en voit le bout. On admirera aussi Jude Law, sous le crachin pendant un bon quart d'heure, ou creusant un grand trou en temps réel, un banquet là aussi quasiment ininterrompu et autres réjouissances épiques...

Il est quasiment impossible de suivre l'intégralité de l'épisode d'une traite et si l'on s'ennuie parfois, si l'on se demande si l'on n'est pas en train d'observer un cluster se former sous nos yeux et pourquoi Paddy Considine et Emily Watson sont absents alors qu'ils incarnent des personnages importants de l'île, si par intermittence je n'en pouvais plus de voir cette bande de théâtreux évoluer, aussi naturels soient-ils, la performance technique et logistique est indéniable et l'on souhaite à Jude Law et George Jaques d'avoir pu passer une semaine au lit avec une bonne bouillotte vu l'exigence physique que l'expérience a dûe requérir.

Après cet intermède singulier, on bascule donc sur un autre point de vue, celui d'une mère de famille venue sur l'île avec ses filles quelques mois après. Malgré ce changement de protagoniste, on continue de baigner dans la même ambiance mystérieuse: les habitants de l'île sont-ils tous complètement allumés ou leurs croyances sont-elles fondées? Même si ce n'est pas le cas, le cadre est tellement déstabilisant que l'on comprend qu'on puisse adhérer à leur délire pour peu que l'on soit déjà psychologiquement affaibli.

Néanmoins, les péripéties peinent toujours à proposer quelque chose de véritablement original et les habitants d'Osea sont caricaturaux dans leur étrangeté. Le résultat est donc un objet étrange, à la fois vain de par une intrigue qui ne bouscule pas autant qu'elle aurait dû et à la fois unique de par le fait qu'elle s'articule autour d'un segment que tout le monde ne verra pas, ou pas en entier, et qui est pour le coup un véritable ovni.
potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 21 Octobre 2020, 21:09bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".