Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Expanse, saison 3
Bobbie Draper et Avasarala sont parvenues à s'échapper, et cherchent un moyen de confondre Errinwright tandis qu'une guerre entre la Terre et Mars est sur le point d'éclater. À bord du Rocinante, l'équipage prend mal le fait que Naomi ait confié la proto-molécule à Fred Johnson pour équilibrer les forces.

Les séries de space opera ne sont pas légions en ce moment aussi quand il y en a une de qualité, on ne va pas bouder son plaisir et la crainte de voir The Expanse s'achever brutalement au terme de cette saison a heureusement été de courte durée puisque Amazon a repris le bébé. Cela aurait été d'autant plus frustrant que la série a su monter en qualité au fur et à mesure qu'elle avançait.

En effet, si The Expanse a d'entrée proposé un contexte politique intéressant, il a fallu un moment pour y entrer et les motivations des uns et des autres pouvaient par moment plonger dans une certaine confusion. La première partie de cette troisième saison a le mérite de la simplicité, se déroule à un rythme soutenu sans être précipité, et règle en apparence des sous-intrigues plutôt que de les étirer inutilement. La deuxième moitié de la saison est très différente et correspond probablement à un autre tome des romans. On retrouve avec plaisir les Ceinturiens, en particulier Drummer mais on fait aussi la connaissance d'Ashford, joué par un David Strathairn qui en vieux briscard ceinturien à l'accent à couper au couteau et aux motivations troubles, pallie un peu à l'absence d'Anderson Dawes cette saison. Néanmoins, le rythme se fait plus lent, l'intrigue liée à la proto-molécule prend une dimension plus cosmique et donc plus casse-gueule.

Ashford n'est pas le seul nouveau personnage à faire une arrivée remarquée puisque Anna Volovodov fait son entrée et sera probablement une protagoniste importante pour la suite, mais je dois dire que pour l'instant je ne suis pas très convaincue par ce personnage un peu trop lisse et droit dans ses bottes. Dans l'ensemble, l'interprétation reste inégale avec un Steven Strait qui manque décidément de charisme (on compare souvent Holden à Jon Snow et il y a de ça), et Shoreh Aghdashloo compense par sa classe des répliques délivrées parfois très platement. Wes Chatham continue de bénéficier d'un des meilleurs personnages et forme un bon duo avec Terry Chen dans la première partie de la saison.

Bref, globalement, ça passe et on est de toute façon suffisamment emporté par l'histoire pour être indulgent.

On ne peut qu'espérer qu'Amazon poursuive dans cette voie, sans céder à la tentation d'allonger inutilement la durée des épisodes comme cela fut le cas à la reprise de Ripper Street, en faisant gagner en moyens à la série ce que l'on sacrifiait en terme de rythme et d'efficacité.
potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 4 Juillet 2018, 14:15bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".