Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Souvenirs maritimes de Scipion de Castries

Scipion de Castries est un officier de marine qui s'est engagé dans la Royale durant le règne de Louis XV. par la suite, il a notamment participé à la Guerre d'Indépendance des États-Unis.

Encore une fois, la collection Le Temps retrouvé de Mercure de France propose un ouvrage passionnant. Dans des souvenirs à la base recueillis pour son neveu Ernest, Scipion de Castries décrit à merveille le fonctionnement de la marine sous l'Ancien Régime, et ses descriptions de différentes actions pendant et après la Révolution américaine sont toujours prenantes.

Cependant, je mettrais pour une fois un bémol sur l'introduction, qui se contente de retracer brièvement la vie de Scipion, mais sans grand recul. Elle permet néanmoins de comprendre pourquoi les souvenirs se finissent de façon abrupte (la mort d'Ernest en duel) et ce qu'on a raté (un voyage en Chine, notamment).

Ensuite, pour un lecteur actuel, certaines réflexions de l'auteur peuvent faire grincer des dents. Scipion de Castries n'hésite pas par exemple à faire tirer sur une foule qui ne présentait pas une véritable menace, mais insultait le drapeau. L'esclavage lui semble parfaitement normal. Il n'est évidemment pas forcément souhaitable de juger les mentalités des gens de l'époque avec la mentalité de la nôtre, mais quand ça passe après les mémoires de son contemporain Equiano, la comparaison entre l'indifférence totale de Castries (pour ne pas dire l'approbation) et ce que dénonce Equiano n'est pas vraiment en faveur du premier. La façon dont il décrit la manière dont la marine royale s'est renforcé sous le règne de Louis XVI est en tout cas très intéressante, tout comme les raisons pour lesquelles elle ne s'est pas remise de la Révolution et n'a pas su faire face à la Royal Navy par la suite, mais si le système sous Louis XVI était aussi idéal qu'il le prétend, on peut faire remarquer qu'elle n'aurait pas été à ce point décapitée par le départ ou la mort de la grande majorité de ses officiers (qui sous l'Ancien Régime, étaient forcément nobles, contrairement à ce qui se faisait dans la marine anglaise).

Quoiqu'il en soit, cela permet au moins de cerner la mentalité d'un membre de la noblesse d'Ancien Régime totalement réfractaire au progrès, et ces mémoires n'en restent pas moins palpitantes et très instructives.

potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 18 Mars 2011, 10:20bouillonnant dans le chaudron "À l'abordage !".


Ingrédients :

  Vous-ne-savez-pas-Qui
19-07-14
à 12:50

Et les 2èmes et 3èms parties

C'est bien joli de dire du bien de l'ouvrage présenté, d'autant que c'esst amplement mérité.
Mais où sont donc passées les seconde et troisième parties (campagnes en Inde et en Chine)???
Elles sont pourtant évoquées dans la préface de ce "volume I".
Si quelqu'un a une idée....A vot'bon coeur!