Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Skins saisons 1 et 2
Tony, Sid, Chris, Anwar, Maxxie, Jal, Michelle, Cassie et Effy sont des adolescents de Bristol à l’orée de l'âge adulte. Entre le lycée, les fêtes entre amis, les relations difficiles avec leurs parents et des expériences plus ou moins agréables, le quotidien du petit groupe n'est pas de tout repos.

En 2007 a déboulé à la télévision britannique une série avec un concept fort: une série sur les ados, pour les ados, avec des ados dans le rôle des ados, mais surtout co-écrite par une équipe d'ados, ce qui était sensé apporté une authenticité à l’œuvre. Pas de personnages et de situations lisses, on aborde des problèmes graves de front, et le ton est volontiers trash. Heureusement, le but n'est pas la provocation pure pour se démarquer des productions édulcorées et proprettes pour la jeunesse: les protagonistes finissent tous par devenir attachants malgré leurs défauts, même Tony Stonem, le pervers manipulateur. Les personnages des parents, assez caricaturaux à première vue, sans juste milieu entre l’autoritarisme et la négligence coupable, gagnent aussi en finesse malgré leur peu de temps à l'écran (avec l'idée amusante de confier souvent ces personnages à des acteurs alors surtout connus pour leurs rôles comiques comme Bill Bailey, Mark Heap ou Peter Capaldi).

Néanmoins, il ne faudrait pas prendre Skins pour une série réaliste. Le ton est souvent volontairement outré avec des séquences et des personnages totalement déjantés, l'exemple le plus frappant étant l'ensemble de l'équipe enseignante dont chaque membre est ridicule ou excentrique. Le voyage scolaire est aussi une grande escalade dans le n'importe quoi qu'il vaut mieux penser totalement assumée. Mais au milieu de ce délire, la série marche car elle pointe des problèmes et des détails justes. Là aussi, on pourra trouver qu'elle exagère tant aucun des adolescents ne semble avoir une famille fonctionnelle et ils se trouvent tous en butte à un gros problème mais les gens heureux n'ont pas d'histoire et chacun permet de représenter un aspect de la difficulté à grandir: échec scolaire, anorexie, déception amoureuse, divorce des parents ou parents aux abonnés absents, grossesse non désirée, homophobie, poids de la religion, découverte que votre entourage n'est pas là pour le simple bénéfice de vous servir et vous divertir, maladie, décès... En deux saisons et moins d'une vingtaine d'épisodes, la série fait habilement le tour de pas mal de sujets délicats.

Si la série peut se targuer de faire apparaître quelques acteurs expérimentés et reconnus dans des seconds rôles ce sont évidemment les adolescents qui se taillent la part du lion et le casting est particulièrement réussi, avec des acteurs bien dirigés et justes dont certains ont depuis fait du chemin. À l'issue de ces deux saisons la majeure partie d'entre eux est partie et a été remplacée par une nouvelle génération, nous laissant avec un sentiment doux-amer devant le destin de cette première fournée particulièrement agréable à suivre.
potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 2 Janvier 2015, 11:29bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".