Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath
Kingsman: le Cercle d'Or (2)
Mardi 17/10 15:42 - Zakath-Nath
Ça - Chapitre Un (3)
Vendredi 22/09 12:04 - Escrocgriffe

Potion précédente-Potion suivante
Leviathan
À l'aube de la Première Guerre Mondiale, le monde se divise entre Clankers, partisans de la technologie, et les Darwinistes, qui ont fait évoluer des animaux et les ont dotés de capacités incroyables. Quand l'archiduc Franz Ferdinand et sa femme sont assassinés, leur fils Aleksandar, un Clanker, doit fuir vers la Suisse. Pendant ce temps, du côté des Darwinistes, la jeune Anglaise Deryn Sharp se fait passer pour un garçon et devient aspirante à bord du Leviathan, un gigantesque écosystème volant.

Leviathan est le premier tome d'une série signée Scott Westerfeld, et il s'agit d'un début très prometteur. On est immédiatement plongé dans une uchronie steampunk séduisante, avec un intérêt plus marqué pour les créations des Darwinistes, un peu plus originales que les machines des Clankers. Le roman est pour la jeunesse, et de ce fait il y a beaucoup de dialogues et d'action, mais peu de description. Le récit est donc sans temps mort mais c'est un peu dommage que les créatures et machines soient sommairement décrites. heureusement, les illustrations de Keith Thompson permettent de s'en faire une bonne idée.

Le personnage d'Aleksandar est attachant, mais Deryn souffre un peu du problème des filles qui se font passer pour des garçons et s'avèrent super-fortes en tout. On a parfois l'impression qu'elle est le membre le plus compétent de l'immense équipage du Leviathan, qui n'irait pas loin sans elle! Espérons que ce soit plus nuancé par la suite.
potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 18 Janvier 2011, 18:51bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".