Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Les Adieux à l'Empire
Blessé à la bataille d'Eylau, Des Ronans, officier dans l'infanterie, va faire la connaissance de deux hussards et une aide de chirurgien. Ensemble, ils vont traverser les années de guerre et d'accalmie jusqu'au champ de bataille de Waterloo.

Cet épais roman a de quoi séduire d'emblée: une grande fresque sur fond de Guerres Napoléoniennes, un quatuor de personnages qui vont en croiser bien d'autres hauts en couleur...

Et quand on se concentre sur les batailles, ou la retraite de Russie, il faut bien reconnaître qu'elles sont prenantes et dépeintes à merveille. Là où le bat blesse, c'est en ce qui concerne les personnages, en particulier Des Ronans. L'auteur veut à tout prix y injecter une bonne dose de mystère, voire de mysticisme, de philosophie, mais j'ai trouvé le résultat souvent pompeux et si un personnage comme Spalazini était assez intrigant, le héros finissait par devenir pénible dans son côté auto-destructeur qui ne se justifiait plus (enfin, il n'est pas inintéressant de mettre en scène un protagoniste mélancolique ou dépressif, mais là, ça devenait lassant et j'aurais préféré plus de Della Rocca ou de Beau Geste en contrepartie). Certaines révélations sont également assez prévisibles et tombent un peu à plat.

C'est bien dommage car dans l'ensemble le roman est rythmé et finement écrit mais le caractère de Des Ronans m'a malheureusement trop ennuyée pour que j'en garde un grand souvenir de lecture.
potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 5 Février 2016, 15:05bouillonnant dans le chaudron "Littérature".