Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Le Faucon maltais
Après que son associé Miles Archer ait été abattu lors de ce qui devait être une simple filature, le détective privé Sam Spade se retrouve entraîné dans une affaire invraisemblable peuplée d'individus louches cherchant tous à mettre la main sur une statuette de faucon à la valeur inestimable.

La première fois que j'ai lu Le Faucon maltais, j'étais encore au lycée et cela devait être la traduction de Henri Robillot. Je précise cela car certaines phrases m'étaient plus ou moins restées en tête et quand j'ai acheté le livre, dans un traduction plus récente de Pierre Bondil et Nathalie Beunat, j'ai eu l'impression que les tournures étaient moins familières. Néanmoins, n'ayant pas les deux versions pour comparer, ni l'original pour juger des choix faits, ce sentiment de me trouver face à une version un poil plus soft dans le vocabulaire est sans doute trompeuse.

L'histoire, en tout cas, n'a pas changé, avec son détective dur à cuir et finalement peu sympathique (et qui appelle toutes les femmes "chérie" ou "mon ange" et est vite très tactile avec chacune) mais avec quelques principes de base pour ne pas être complètement pourri; son enquête emberlificotée ou tout le monde essaie de se doubler; ses méchants excentriques et dont on dresse un portrait peu flatteur... Hammett décrit ses personnages avec une grande précision, et son récit est très vivant mais il entre dans un tel luxe de détails parfois, surtout quand il s'agit des couleurs, que c'est parfois un peu distrayant. Peut-être aussi parce qu'à cause de l'adaptation de John Huston, tous ces gens sont avant tout pour moi en noir et blanc. L'adaptation est d'ailleurs très fidèle au roman, donc si on l'a vu peu avant la lecture on aura assez peu de surprises à l'exception du fait que Gutman a une fille, qui n'a d'ailleurs pas un grand rôle.

Près d'un siècle après sa publication, Le Faucon maltais reste en tout cas un bon polar avec tous les ingrédients classiques d'une aventure de privé qui ne s'en laisse pas conter.
potion préparée par Zakath Nath, le Lundi 23 Mars 2020, 11:24bouillonnant dans le chaudron "Littérature".