Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Le Dragon du Lac de Feu

Le royaume d'Urland est terrorisé par le dragon Vermithrax, à qui on livre une jeune vierge, tirée au sort, à chaque solstice, pour appaiser sa colère. Une troupe de paysans demande alors au puissant magicien Ulrich de les libérer de son joug. Mais Ulrich meure et c'est son jeune apprenti, Galen, qui s'y colle.

Réalisé par Matthew Robbins dans les années 80, ce film de fantasy produit par Disney est assez peu connu, ce qui est bien dommage. Certes, le rythme est très lent, l'acteur principal, même s'il n'est pas mauvais, manque de charisme, mais le dragon est assez fabuleux pour l'époque.

Surtout, il détonne au milieu des productions Disney habituelles: on n'hésite pas à montrer les poignets ensanglantés de la première sacrifiée qui cherche à se libérer de ses fers, les héros sont loin d'être parfaits, le personnage le plus noble et honnête connait la fin la plus répugnante, c'est le roi opportuniste qui profite le mieux de la victoire contre le dragon, après s'être parfaitement accommodé de sa présence, etc.

Si le film n'a pas forcément bien vieilli sous tous ses aspects, il reste vraiment intéressant et atypique.

potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 17 Février 2008, 10:06bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".


Ingrédients :

  Hastrel
Hastrel
17-02-08
à 11:14

Je suis assez partagée sur ce film. J'ai quasiment détesté la première partie (jusqu'à l'emprisonnement du héros je crois, enfin jusqu'à ce qu'il prenne ses responsabilités) puis j'ai adoré la suite et la fin. La façon dont le roi récupère le dragon est géniale: c'est bien plus réaliste (et amer) dans ce contexte qu'un héros repartant auréolé de gloire avec sa belle. Et une chose est sûre: on a rarement vu un dragon aussi réussi, avant ou après.

Mais je n'avais pas réalisé que c'était une production Disney! Même si j'étais persuadée que la princesse allait... euh... finir autrement que ça. Comme quoi...

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
18-02-08
à 18:47

Re:

C'est vrai que le début du film est assez rébarbatif: pas d'épique comme on pourrait s'y attendre avec un film mettant en scène un dragon, pas vraiment de merveilleux même si ça parle de magie...