Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Le Bâtard de l'Évêque
--> Les Derynis 10 - La Trilogie du Roi Kelson 1
Avec l'aide des Derynis Morgan et Duncan, Kelson a défait ses ennemis. Emprisonné, l'ancien archevêque Loris ne s'avoue pas vaincu et en Meara, les espoirs d'indépendance menacent l'unité du royaume. Le jeune roi se rend à la frontière, espérant apaiser la situation et retrouve un vieil ami.

Je commence à avoir l'habitude: pendant les premières pages, je me dis que ce n'est pas si mal, que ce tome est parti pour être bien meilleur que les précédents et puis pouf, je me souviens pourquoi ce cycle me gave autant. L'histoire en elle-même n'est pas si mal. On a un royaume menacé par des tensions internes et une menace extérieure, un jeune roi prometteur mais encore inexpérimenté, des conseillers loyaux mais qui font peur au bon peuple, il y a des complots, des enlèvements, des évasions et le tout ne traîne pas en longueurs superflues. Néanmoins, la caractérisation est toujours aussi sommaire.

Après une trilogie entière sans être une fois mentionné, le frère de sang de Kelson, Dhugal, apparait (il a vécu à la frontière des années, voilà pourquoi il n'était pas présent dans la trilogie précédente. Pas du tout parce que Katherine Kurtz ne l'avait pas inventé) et il prend immédiatement une importance énorme, et comme Kelson, Morgan et Duncan, il n'a pas vraiment de défauts, même son rejet de la magie derynie est involontaire, il n'a rien contre eux. Kelson a également un cousin qui n'a pas encore nui mais vu la manière dont on le dépeint, ce serait surprenant qu'il ne cause pas des difficultés par la suite et on n'a évidemment aucune sympathie pour les indépendantistes méariens.

Les femmes destinées à devenir les épouses des héros sont toutes aussi belles que sages (quoique l'une d'elle a quelques crises d'hystérie, que voulez-vous, elle est femme, et sa situation est il est vrai un peu compliqué) mais ne prennent aucune décision importante de quelque sorte. Si encore les dialogues étaient vivants, on y croirait malgré tout mais les personnages parlent tous de la même manière, très ampoulée, comme si la moindre phrase avait été savamment répétée.

Cette ultime trilogie (suivie d'un roman, Une femme pour le roi, tout un programme, je parie qu'il va s'en trouver une formidable pour s'accorder avec sa génialitude intrinsèque) démarre donc de manière aussi frustrante que les autres. Il y a de la matière mais quelle lourdeur.
potion préparée par Zakath Nath, le Lundi 16 Mai 2022, 22:37bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".