Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
La Compagnie Blanche

Le jeune Alleyne Edricson quitte le monastère où il a été élevé pour découvrir le monde. Après quelques aventures, il rejoint la Compagnie Blanche dirigée par Sir Nigel Loring, et part pour la France puis l'Espagne.

Ecrit avant Sir Nigel, La Compagnie Blanche se déroule pourtant une vingtaine d'années après. Que l'on découvre ou retrouve Sir Nigel et Sam Aylward n'a aucune importance, les deux livres se lisent avec plaisir et dans l'ordre que l'on veut. En tout cas, si Nigel n'est ici plus le jeune blondinet fringant de ses débuts et ne paie pas de mine (chauve, myope) il n'a pas changé du point de vue de l'attitude chevaleresque. Tout est bon pour obtenir gloire au combat en l'honneur de sa Dame. Il n'est cependant pas ici le personnage principal, et l'on a moins l'impression de lire une suite de ses exploits et mésaventures que dans Sir Nigel. Le côté chevalerie, bien que toujours présent, et moins accentué, et l'on a un peu plus droit aux véritables horreurs de la guerre (une jacquerie et une bataille finale qui tourne à la boucherie, notamment).

potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 10 Mars 2009, 15:29bouillonnant dans le chaudron "Littérature".