Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
L'humour, c'est du sérieux

Après une petite escapade à la pêche aux fanfics sur ff.net, l'envie m'a prise de jeter un oeil sur une fic étiquettée "humour". La lecture du résumé ne me disait rien qui vaille, mais bon, parfois on peut vouloir lire des conneries tout en sachant très bien que c'en est, et rien n'est plus simple que de cliquer sur page précédente ou la petite croix si jamais c'est trop con, mais vraiment trop con, et même trop con pour moi.

Je ne m'étendrais pas sur la fic qui a confirmé mes attentes, n'empêche qu'elle m'a décidé à exprimer ici une question que pas mal d'autres oeuvres rangées dans la case humour ou parodie ont soulevé avant elle. Pourquoi, sous pretexte que c'est sensé être de l'humour, l'auteur pense qu'il peut faire absolument n'importe quoi (bon d'accord, des auteurs visant au sérieux écrivent parfois aussi des fics sans que ni tête, mais c'est plus flagrant quand le registre est sensé être comique)?

Les personnages ne sont pas seulement OOC, ce qui peut se comprendre dans le cadre d'une parodie où leur caractère est outré ou tourné en dérision, ou détourné... Mais même un personnage OOC peut suivre une logique. Une logique qui ne correspond pas avec celle du personnage d'origine, mais une logique quand même. Pourquoi tombe-t-on sur des personnages qui d'une phrase sur l'autre, font ou disent exactement tout ou le contraire? Pourquoi l'auteur fait-il apparaître des personnages de nulle part sans prévenir, changer de camp sans prévenir, dire des insanités sans prévenir?

Parce que pour être drôle, il faut se lâcher et faire n'importe quoi sans prévenir?

Le problème, c'est que les textes humoristiques sont sans doute ce qu'il y a de plus dur à écrire, tout au moins de mon point de vue. Il n'y a pas de miracle, si c'est ce qu'il y a de plus dur à écrire, ça demande du travail, et pas d'écrire au fil de la plume en se disant "whoa, top délire!" en incluant des private jokes auquelles des lecteurs qu'on ne connait ni des lèvres ni des dents seront totalement imperméables. C'est plus facile d'écrire une fic dramatique pour faire pleurer Margot que de faire rire. Je trouve donc un peu dommage que trop souvent, les auteurs donnent l'impression qu'il suffit de faire agir les personnages de leur fic n'importe comment pour supposer qu'on va se marrer comme des baleines. Je suis bien consciente pour avoir aussi écrit des fics humoristiques ou parodiques que c'est un exercice très difficile, mais tout de même...

 

potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 22 Juillet 2008, 16:43bouillonnant dans le chaudron "Fanfictions".


Ingrédients :

  Melusinewitch
Melusinewitch
23-07-08
à 12:59

Oui

En tant que grande pratiquante de l'humour et de la parodie, j'ai toujours dit aux autres (les auteurs "sérieux") que j'avais choisi la facilité car ce sont les deux registres dans lesquels les OoC e quelques autres clichés étaient pardonnés, mais ceci dit, dans l'humour aussi, il y a des clichés, comme par exmeple, quand l'entierté des personnages masculins deviennent subitement des gays caricaturaux qui se baladent en string à paillettes et parlent de gloss à la vanille. Ou encore, les parodies où Harry est un hippie toxicomane et où il doit défaire Voldemort uniquement parce que celui-ci a lancé une campagne de sensibilisation contre la drogue "Fais chier, le Voldy, il veut m'interdire d'avoir ma dose, ça va pas se passer comme ça, je vais le détruire!!! Enfin, d'abord, je descends de mon trip..."

Bref, c'est vrai que c'est pas toujours facile, en fait, de trouver un scénario qui ne vire pas "South Park", car parfois, l'humour consiste effectivement à ce que les personnages s'expriment de façons vulgaire, "Parce que les gros mots, c'est marrant.Et puis,s'imaginer que Rogue et McGo couchent ensemble, c'est marrant aussi, parce que McGo est une vielle coincée et que Rogue il est moche et voilà c'est rigolo de les imaginer faire ça!"

Le plus simple encore, c'est de coupler l'humour avec un autre genre, comme aventure ou romance, et de décrire et commenter les situations de façon humoristique, c'est le plus facile.