Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
L'Ennemi Intime

En 1959, le lieutenant Terrien, dessinateur industriel dans le civil, prend le commandement d'une section de l'armée française située en Kabylie, et est chargé de capturé Slimane, un membre du FLN. Il fait la connaissance du sergent Dougnac, un ancien de l'Indochine désabusé.

Réalisé par Florent-Emilio Siri, ce film est loin d'être le premier réalisé au sujet de la Guerre d'Algérie, même si c'est l'impression qu'on peut avoir en écoutant les media. Quoiqu'il en soit, on a sorti ici les gros moyens, même si ce n'est heureusement pas au détriment des personnages. Car si les combats (plutôt des embuscades et des escarmouches) sont nombreux, c'est bien le parcours psychologique de Terrien et de Dougnac, de plus en plus mis à l'épreuve, qui est au centre de l'histoire.

Il ne faudrait pas pour autant oublier les personnages secondaires, pour la plupart bien brosséss et parfaitement interprété (peut-être un bémol pour Aurélien Recoing dans le rôle du commandant Vesoul). Le scénario présente bien les différents horizons d'où viennent les personnages, où comment des gens qui ont combattu ensemble durant la Seconde Guerre Mondiale peuvent s'entretuer par la suite. La réalisation est efficace, avec une photo très réussie également.

<:center>

On peut peut-être reprocher au film d'aligner les séquences parfois au détriment du rythme (notamment dans la dernière partie: on croit que c'est fini, mais non... Ce qui se passe après est très bon, mais on est un peu sorti du film à ce moment) mais c'est assez minime.

potion préparée par Zakath Nath, le Jeudi 4 Octobre 2007, 16:27bouillonnant dans le chaudron "Films".